Billets classés sous « Grammy »

Hozier durant la cérémonie des Grammy, en février. Photo AP/John Shearer

Hozier durant la cérémonie des Grammy, en février. Photo AP/John Shearer

Le vedettariat instantané ne date pas d’hier dans l’industrie de la musique et le phénomène est décuplé quand une plateforme visuelle s’y rattache. C’était déjà vrai au début des années 1960, bien avant que le clip ne soit une forme d’art. C’est tout aussi vrai au 21e siècle, en cette ère de médias sociaux.

En 1962, Shelley Fabares interprète Johnny Angel durant La famille Stone (The Donna Reed show) : plus d’un million de 45 tours seront vendus. Cinquante ans plus tard, en 2012, le clip Gangnam style du Sud-Coréen Psy fait son apparition. On compte aujourd’hui plus de deux milliards de vues. Deux époques différentes, deux supports distincts, un même résultat. Et l’histoire se répète avec Hozier.

Plus »

Pharrell Williams: six nominations au Grammy. Photo AP

Pharrell Williams: six nominations au Grammy. Photo AP

La veille de la 50e cérémonie de remises des trophées Grammy, en 2008, Amy Winehouse avait déjà écoulé un peu plus de dix millions d’exemplaires de son album Back to black. Dans la semaine qui a suivi sa consécration mondiale avec l’obtention de cinq gramophones, plus d’un million de disques supplémentaires ont trouvé preneur.

Une telle chose pourrait-elle se produire dimanche à Los Angeles, advenant une récolte miraculeuse pour Sam Smith, Beyoncé ou Pharrell Williams (six nominations chacun)? Absolument pas. Au mieux, cela fera grimper le nombre d’écoutes en continu de leurs succès du moment. L’écoute en continu : le phénomène qui plombe un peu plus l’industrie de la musique de nos jours.

Plus »