Billets classés sous « Centre Bell »

Sting et Paul Simon lors de leur tournée commune à Houston. Photo gracieuseté evenko.

Sting et Paul Simon lors de leur tournée commune à Houston. Photo gracieuseté evenko.

Paul Simon et Sting en tournée commune? Disons que, d’emblée, je n’ai pas sauté de joie à l’annonce de cette virée. Non pas par manque d’intérêt envers ces artistes qui ont marqué des générations différentes, mais bien parce que le partenariat musical semblait moins naturel que celui d’Elton John et de Billy Joel, qui ont multiplié les spectacles ensemble.

Cela n’aura toutefois pris que quelques minutes pour que les deux artistes confondent les potentiels détracteurs, vendredi, au Centre Bell, et fassent la démonstration que des univers apparemment peu fusionnels peuvent trouver des terrains de jeu communs aussi admirables.

Plus »

Justin Timberlake chante au MTV Video Music Awards 2013. Photo : Charles Sykes/Invision/AP

Rien de nouveau sous le soleil de l’automne qui se pointe à l’horizon : la rentrée culturelle est encore et toujours synonyme d’avalanche de spectacles. Pour l’amateur de musique qui vibre en entendant sans filtre ses artistes préférés, le dilemme est double : qui va-t-il aller voir et combien de spectacles a-t-il les moyens de se payer?

La réponse à la deuxième question est moins douloureuse en cette rentrée. Il n’y a pas de spectacles à prix prohibitif (plus de 500 $ le billet) à venir comme ceux des Rolling Stones ou de Barbra Streisand. C’est toujours ça de pris. Quant à la réponse à la première question, elle demeure aussi vaste que les goûts des mélomanes, comme en fait foi le calendrier qui suit.

Plus »

Les Rolling Stones en spectacle (archives)
                                                                                       Les Rolling Stones.

Est-il déraisonnable de débourser 640 $ pour assister à un spectacle? Le débat reste entier. Mais quelle que soit la valeur du billet, le groupe qui demande le prix fort ne doit pas oublier l’essentiel : offrir une grande prestation. Et les Rolling Stones n’ont pas failli à la tâche, dimanche soir, au Centre Bell.

Mick Jagger, Keith Richards et Charlie Watts soulignent plus de 50 ans de carrière avec la tournée 50 & counting. Ronnie Wood, le petit jeune, n’est là que depuis 38 ans. Une fois de plus, le groupe qui a vu le jour quand J. F. Kennedy occupait la Maison-Blanche a démontré qu’il repoussait un peu plus les affres du temps.

Plus »

Le chanteur de Muse Matthew Bellamy
Le chanteur de Muse Matthew Bellamy
Il y a un monde d’écart entre une prestation acoustique dans une petite salle et un concert gigantesque, présenté dans un stade. Entre les deux, le groupe Muse est devenu une référence quand vient le temps de présenter un spectacle en aréna où la notion de son et lumière prend une toute nouvelle signification.

Le groupe anglais a littéralement téléporté les 16 000 spectateurs présents au Centre Bell, mardi soir, dans un univers où jeux de lumière, musique et production sont liées avec une rare maîtrise. Avec Muse, le spectacle à grand déploiement est désormais synonyme d’immersion totale. Et tant pis pour les premiers fans du groupe qui préféraient le trio à l’époque où il se produisait au Spectrum!

Plus »