Billets classés sous « Bruce Springsteen »

Le E Street Band en 1980. Photo tirée du coffret « The Ties That Bind, The River Collection ». (Columbia/Sony)

« Quand j’ai eu 30 ans, je me suis intéressé à ce qui semblait souder la société, à toutes ces idées imparfaites qui font que les gens se lient ou pas, et je voulais en faire partie. Je ne voulais pas seulement être un commentateur ou un observateur. Je voulais être un acteur. C’est ce que je me disais pour The River ».

C’est ainsi que Bruce Springsteen décrit ses motivations créatives au tournant des années 1980 dans le documentaire du coffret The Ties That Bind : The River Collection, un boîtier commémoratif de sept disques audio et vidéo qui souligne le 35e anniversaire de l’album The River.

Plus »

TORONTO – Le confrère Ben Rayner, du Star, soulevait la question vendredi matin : les concerts de Bruce Springsteen sont-ils trop longs? Surtout dans une ville comme Toronto, où il y a un couvre-feu pour les spectacles dès 23 h. Springsteen n’a visiblement pas lu son texte…

Vendredi soir, le Boss est monté avec son E Street Band sur la scène du Centre Rogers (Skydome) à 20 h et des poussières pour retraiter en coulisses à 23 h 42, 3 heures et 40 minutes plus tard, pulvérisant le couvre-feu au terme d’un – autre – marathon estival.

Bruce Springsteen, que l’on voit ici en Finlande, a fait vibrer Toronto pendant plus de trois heures et demie, vendredi. Photo AFP.

Amorcée en mars aux États-Unis, la tournée Wrecking ball a sillonné l’Europe tout l’été, fracassant des records de durée avec plus d’une douzaine de prestations, surpassant la marque de trois heures et demie et même une de plus de quatre heures, à Helsinki. Il ne fallait pas s’attendre à ce que la toute première escale de la virée en sol canadien, de surcroît devant plus de 40 000 personnes, soit à la hauteur des attentes démesurées des amateurs.

Plus »