Billets classés sous la catégorie « Tournées »

Arthur H: de la France au Québec, du soleil partout. Photo courtoisie.

Arthur H: de la France au Québec, du soleil partout. Photo courtoisie.

Il y a, bien sûr, Thomas Fersen, qui vient nous voir avec une assiduité sans faille depuis 20 ans. Il y a, évidemment, Daran, qui réside au Québec depuis quelques années. Mais pour ce qui est de la longévité, aucun artiste provenant de l’Hexagone n’a été aussi présent sur nos terres qu’Arthur H depuis un quart de siècle.

Le Français revient nous présenter lors d’une tournée hivernale l’album qu’il a créé au Québec sous nos yeux l’an dernier. En causant de musique, de production, de grands espaces, de fait français et de culture, on réalise plus que jamais qu’Arthur H est désormais un Québécois d’adoption. Conversation.

Plus »

Madonna, l’incomprise

Mardi 28 août 2012 à 12 h 31 | | Pour me joindre

Pour me joindre

 

Comme toutes les tournées de Madonna, la caravane MDNA qui passera à Montréal (jeudi) et à Québec (samedi) arrive dans la Belle Province précédée de son lot de controverses. Championne toutes catégories de la mise en marché à grand renfort de coups d’éclat depuis trois décennies, Madonna Louise Ciccone se pointera au Centre Bell et sur les plaines d’Abraham avec une image particulièrement amochée au plan médiatique.

Controverse avec les lobbys arabes, le parti d’extrême droite de France, les autorités écossaises, ainsi que le gouvernement et les lobbys pro et antihomosexualité russes : Madonna n’a pas fait dans le détail, s’aliénant une foule de gens, même ceux qui semblaient d’emblée acquis à ses causes, à savoir, ses fans. Un peu comme si ses positions politiques, sociales et même artistiques étaient de moins en moins rassembleuses.

Plus »

TORONTO – Le confrère Ben Rayner, du Star, soulevait la question vendredi matin : les concerts de Bruce Springsteen sont-ils trop longs? Surtout dans une ville comme Toronto, où il y a un couvre-feu pour les spectacles dès 23 h. Springsteen n’a visiblement pas lu son texte…

Vendredi soir, le Boss est monté avec son E Street Band sur la scène du Centre Rogers (Skydome) à 20 h et des poussières pour retraiter en coulisses à 23 h 42, 3 heures et 40 minutes plus tard, pulvérisant le couvre-feu au terme d’un – autre – marathon estival.

Bruce Springsteen, que l’on voit ici en Finlande, a fait vibrer Toronto pendant plus de trois heures et demie, vendredi. Photo AFP.

Amorcée en mars aux États-Unis, la tournée Wrecking ball a sillonné l’Europe tout l’été, fracassant des records de durée avec plus d’une douzaine de prestations, surpassant la marque de trois heures et demie et même une de plus de quatre heures, à Helsinki. Il ne fallait pas s’attendre à ce que la toute première escale de la virée en sol canadien, de surcroît devant plus de 40 000 personnes, soit à la hauteur des attentes démesurées des amateurs.

Plus »