Billets classés sous la catégorie « Galas »

Le Gala de l\u2019ADISQ 2014
Le Gala de l’ADISQ 2014
Au cours des dernières années, le Gala de l’ADISQ a été victime du déséquilibre entre le vote du public et celui de l’industrie. Une situation qui ne devrait pas se reproduire en 2015, avec le couronnement potentiel de Jean Leloup.

De la remise curieuse du Félix du Groupe de l’année à Mes Aïeux – presque inactifs – en 2010, à celle, étonnante, du Félix à Marc Dupré pour le titre d’interprète de l’année en 2013, l’histoire récente est ponctuée de remises qui s’expliquent par les disparités qui touchent le mode de scrutin de certaines catégories.

Les révisions apportées par l’ADISQ depuis deux ans pourraient enfin corriger l’équilibre délicat du Gala de l’ADISQ, voire, mener à une certaine forme d’unanimité. À 48 heures de l’événement, on analyse le tout.

 

 

Pharrell Williams: six nominations au Grammy. Photo AP

Pharrell Williams: six nominations au Grammy. Photo AP

La veille de la 50e cérémonie de remises des trophées Grammy, en 2008, Amy Winehouse avait déjà écoulé un peu plus de dix millions d’exemplaires de son album Back to black. Dans la semaine qui a suivi sa consécration mondiale avec l’obtention de cinq gramophones, plus d’un million de disques supplémentaires ont trouvé preneur.

Une telle chose pourrait-elle se produire dimanche à Los Angeles, advenant une récolte miraculeuse pour Sam Smith, Beyoncé ou Pharrell Williams (six nominations chacun)? Absolument pas. Au mieux, cela fera grimper le nombre d’écoutes en continu de leurs succès du moment. L’écoute en continu : le phénomène qui plombe un peu plus l’industrie de la musique de nos jours.

Plus »

Les soeurs Boulay
Les soeurs Boulay

L’Association québécoise de l’industrie du disque et de la vidéo retiendra l’attention la semaine prochaine avec la présentation de son 35e Gala et la remise d’une soixantaine de Félix. Les statuettes liées aux nominations artistiques seront décernées en deux temps, au Gala de l’ADISQ et durant L’autre Gala, tandis que les Félix industriels seront remis au Gala de l’industrie.

Qui l’emportera? C’est la question récurrente annuelle. Dites-vous que c’est comme dans le sport. Si on connaissait d’avance le résultat, on ne présenterait pas un gala avec des catégories compétitives. En revanche, on peut parier sur ceux qui ont des chances de faire une bonne affaire, advenant une récolte de statuettes, et faire un parallèle avec le passé, 35e anniversaire oblige.

Plus »

Philippe Bond

Philippe Bond a remporté en 2012 l’Olivier de l’année, remis à l’humoriste le plus populaire au Québec. Qui sera le lauréat, dimanche, lors de la présentation du 15e Gala Les Olivier, animé par Mario Jean sur les ondes de Radio-Canada? On l’ignore, mais ça ne sera pas Bond, qui n’est pas en lice pour l’obtention du prestigieux trophée en 2013.

Tous les ans, on relève un certain nombre d’incongruités lors des divers galas québécois. L’absence de Bond est du nombre. Il a offert plus de 200 représentations de son spectacle depuis 2012 et il a attiré 6200 spectateurs au Centre Bell en avril. Cette omission met surtout en lumière un constat récurrent : il est difficile pour une nouvelle garde de s’imposer au Gala Les Olivier.

Plus »

Justin Bieber en spectacle à Londres
Justin Bieber en spectacle à Londres
Justin Trudeau a été couronné chef du Parti libéral du Canada dimanche dernier. Est-ce que Justin Bieber aura lui aussi droit à la consécration dimanche soir lors du 42e gala de remise des prix Juno présenté à Régina? D’un Justin à l’autre, l’histoire pourrait être différente.

Que l’on raffole ou pas des chansons de Justin Bieber, nul ne peut contester le phénomène planétaire qu’il représente à l’heure des médias sociaux. Le jeune artiste de 19 ans est suivi par plus de 35 millions d’abonnés sur son compte Twitter et a généré plus de 3 milliards de vues sur YouTube en 2012. Des chiffres astronomiques.

Plus »

Une scène du film Rebelle de Kim Nguyen
Une scène du film Rebelle de Kim Nguyen

Le milieu du cinéma québécois se mettra sur son 31, dimanche, pour la présentation de la 15e soirée des Jutra qui vise à souligner l’excellence des films d’ici, au terme d’une année où le septième art local s’est retrouvé sur la sellette pour de bonnes et de mauvaises raisons. D’où l’interrogation incontournable : qu’est-ce qu’on célèbre cette année?

Les exploitants de salles et les inconditionnels du cinéma américain farci d’effets spéciaux ne répondront pas la même chose que les créateurs et les amants de films d’auteur. Et pour cause. Les premiers n’analysent tout simplement pas le portrait de l’année cinématographique 2012 selon les mêmes critères que les seconds.

Plus »

La soirée des Oscars en primeur!

vendredi 22 février 2013 à 14 h 56 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Qui sortira gagnant de la 85e cérémonie des Oscars? Voici le déroulement de la soirée en primeur.
La 85e cérémonie de remise de l’Académie des arts et des sciences du cinéma se déroulera dimanche soir, à Los Angeles. Si les cotes d’écoute sont similaires à celles de l’an dernier, nous serons tout près de 40 millions de téléspectateurs à l’écoute pour savoir si Histoire de Pi, Anna Hathaway, Opération avant l’aube, Steven Spielberg, Rebelle ou Tommy Lee Jones seront couronnés d’un Oscar.

Mais, au fond, nous savons tous ce qu’il va se passer. Ou presque… Car la remise des Oscars repose sur des codes précis, une mise en scène plutôt classique et un déroulement assez prévisible. Ne reculant devant rien – surtout pas devant la crainte de se tromper -, La filière Rezzonico vous dévoile en primeur ce qui va se passer – ou pas – à la soirée des Oscars 2013. Suivez le guide.

Plus »

La chanteuse Adele, lors de la cérémonie des Grammy en 2012.

The Black Keys, Fun., Taylor Swift, Jack White, Adele et Mumford & Sons pourraient tous repartir de la cérémonie de remise des prix Grammys, dimanche, avec un petit gramophone. L’industrie musicale s’en portera-t-elle mieux, ou ce gala annuel n’est-il devenu qu’un paravent aux crises récurrentes? Peu importe, la musique d’expression anglaise va encore tout balayer sur son passage.

Selon leurs détracteurs, les Grammys ne sont plus représentatifs de l’industrie. Avec la récente explosion des plateformes numériques, l’offre musicale n’a plus de frontières, et ce gala ne représente pas les courants les plus audacieux.

Un bon nombre d’observateurs estiment qu’au contraire, malgré leurs imperfections, les remises des Grammys demeurent les plus pertinentes en raison de leur éclectisme (pas moins de 81 catégories) et de l’équilibre des forces vives représentées.

Plus »

La chanteuse Katy Perry (Photo : AP Photo/Paramount Pictures)

Amateurs de musique, ne ratez pas la présentation du 40e gala des American Music Awards, dimanche soir. Mmm… Permettez que je modifie ma phrase. Fans et groupies des vedettes de la musique, ne ratez pas la présentation du 40e gala des American Music Awards, dimanche soir. Voilà. C’est mieux ainsi.

Pourquoi cette nuance? Parce que la musique n’a plus grand-chose à voir quant à l’obtention des statuettes à ce gala annuel mis sur pied par Dick Clark en 1973. Comprenez ici que la qualité de la musique créée par les artistes en présence vient loin derrière leur statut de star.

Plus »

Cœur de pirate est repartie avec deux Félix dimanche. (Photo : David Champagne)

L’espoir fait vivre, dit-on. Nous avons le droit d’en avoir à la lumière du 34e Gala de l’ADISQ, qui a célébré les auteurs-compositeurs, cette race de créateurs qui n’a pas toujours occupé le haut du pavé lors de la fête annuelle de la musique québécoise.

Cœur de pirate (avec trois Félix), Richard Desjardins (deux), Avec pas d’casque (deux), ainsi que Vincent Vallières, Lisa LeBlanc, Fred Pellerin et Mes Aïeux ont été honorés, tant au sein de catégories reposant sur le vote du public que de catégories reposant sur le poids des ventes de disques et le vote de jurys spécialisés. Une belle représentativité sur la forme (les genres de musique) et le fond (la diversité des artistes). Mais il faut savoir lire entre les lignes.

Plus »