Blogue de Philippe Rezzonico

Dix spectacles à voir en décembre

vendredi 27 novembre 2015 à 15 h 56 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Marie-Mai (Facebook/Festival Western St-André-Avellin)

Marie-Mai (Facebook/Festival Western St-André-Avellin)

Le mois de décembre se pointe à l’horizon avec ses incontournables symboles que sont le sapin illuminé, les chemins enneigés, les réunions de famille, les bouffes copieuses bien arrosées… et les emplettes pour les cadeaux de Noël.

Cette liste de spectacles s’inscrit dans cet esprit, avec des prestations d’artistes de tous genres que l’on souhaite festives. On y retrouve entre autres des événements de collectes de fonds et des spectacles atypiques où l’on espère qu’une magie artistique va nous emporter comme dans un tourbillon de neige. Soyez prudents en vous rendant à ces événements qui devraient illuminer votre quotidien en ce dernier mois de l’année.

Le Show du Refuge, salle Wilfrid-Pelletier (2 décembre) : En 1991, ce spectacle qui se nommait Des pas dans la ville se voulait une collecte de fonds afin de financer Le Refuge des jeunes, menacé de fermeture. Après 24 ans, 145 artistes, 31 741 spectateurs et 4 633 649 millions de dollars amassés, les besoins en hébergement et en logement social sont toujours criants.

La 25e présentation du Show du Refuge mettra en vedette Ginette Reno, Éric Lapointe, Laurence Jalbert, Patrice Michaud, Lulu Hughes, Élisabeth Blouin-Brathwaite, Catherine Major et QW4RTZ.

Roger Hodgson, salle Wilfrid-Pelletier (3 et 4 décembre) : Il y a belle lurette que Roger Hodgson a rompu les ponts avec Supertramp. C’est pourtant lui que l’on va voir encore et toujours en raison de la qualité de sa voix qui n’a pas pris une ride et qui nous replonge dans les albums des années 1970 et 1980. Également à Ottawa (Centre National des Arts, 8 décembre), à Québec (salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre, 9 décembre), à Moncton (Casino, 11 décembre) et à Halifax (Casino, 12 décembre).

Roger Hodgson (Getty Images/Matt Roberts) Roger Hodgson (Getty Images/Matt Roberts)

Jean Leloup et le Fantôme de Paradis City, salle Wilfrid-Pelletier (5 décembre) : Après avoir incendié à maintes reprises le Métropolis et Le Capitole ces dernières semaines, le roi du Gala de l’ADISQ 2015 nous présente la version épurée de sa tournée de l’album À Paradis City. Leloup nous prévient que ça ne sera pas pareil. Un changement dans la liste des chansons est-il à prévoir? Une évidence, un artiste sans groupe pour l’accompagner face à un public assis – plutôt que debout -, ce n’est pas pareil. Aussi à Québec (salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre, 11 et 12 décembre).

Rufus et Martha Wainwright, Maison symphonique (5 et 6 décembre) : Le frangin et la sœurette présentent cette année une nouvelle version de leur spectacle de Noël avec invités. Anna McGarrigle, Loudon Wainwright III, Emmylou Harris, Robert Charlebois, Jorane et Kid Koala monteront sur scène avec Rufus et Martha lors des deux représentations. Daniel Bélanger (5 décembre) et Louis-Jean Cormier (6 décembre) seront présents un seul soir. Les revenus de la billetterie de ces spectacles-bénéfices seront versés au Fonds Kate McGarrigle, qui soutient les soins et la recherche du Centre anticancéreux et des hôpitaux universitaires de l’Université McGill.

Ginette Reno, Le Capitole (11, 12, 15 et 16 décembre) : Peut-on désormais parler de tradition? Ginette Reno est de retour au Capitole pour le temps des Fêtes avec son spectacle où elle interprète les classiques de Noël et ses succès qui ont fait sa renommée.

Klô Pelgag, Club Soda (12 décembre) : Depuis son sacre de révélation de l’année au Gala de l’ADISQ 2014, Klô Pelgag n’a pas chômé. Elle termine cette année faste et sa tournée qui l’a menée partout en Europe avec l’ultime représentation de L’alchimie des monstres avec ses invités au Club Soda. Aussi à Jonquière (Cégep de Jonquière, 4 décembre), à Disraeli (Cabaret des Arts, 5 décembre), à Québec (salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre, 10 décembre) et à Saint-Casimir (La Taverne, 11 décembre).

Patrick Watson, Métropolis (15, 16 et 18 décembre) : Love Songs for Robots, paru au mois de mai, a un peu plus consacré le talent et le rayonnement de Patrick Watson hors de nos frontières. Le chanteur boucle son année avec un trio de prestations au Métropolis. Mais si cela vous tente de le voir hors du pays, vous pouvez passer par New York (Irving Plaza, 11 décembre) ou par Philadelphie (Underground Arts, 12 décembre).

Patrick Watson (CBC) Patrick Watson (CBC)

Marie-Mai, Théâtre St-Denis (17, 18, 19, 22, 23, 26 (2), 27 (2), 29 et 30 décembre : Pas un, pas deux, pas une série de cinq spectacles, mais bel et bien 17 représentations sont prévues pour Marie-Mai au théâtre St-Denis d’ici la mi-janvier. De quoi redéfinir la notion de « résidence », avec parfois deux représentations le même jour.

Rien d’étonnant, au fond, quand on connaît la capacité de la jeune femme de faire salle comble au Centre Bell, mais cela demeure une belle occasion pour ses admirateurs d’aller la voir dans un contexte plus intimiste.

Les Cowboys Fringants, salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre (19 décembre) : Les Cowboys Fringants ont repris leur chevauchée avec le disque Octobre. Quelques dates sont prévues au Québec en décembre d’ici à ce que cette nouvelle cavalcade les mène partout dans la province ainsi qu’en Europe l’an prochain. Aussi à Joliette (salle Roland-Brunelle, 11 décembre), à St-Hyacinthe (Centre des Arts Juliette-Lassonde, 18 décembre) et à Brossard (L’Étoile Banque Nationale, 30 décembre).

Toruk, le premier envol, Centre Bell (du 21 au 23 et du 26 au 30 décembre) : « Le premier envol », cela semble presque être un clin d’œil au Cirque du Soleil lui-même, qui présente sa première production depuis que le fondateur Guy Laliberté a cédé le contrôle majoritaire de l’entreprise à d’autres actionnaires/propriétaires.

Il s’agit aussi du premier spectacle du Cirque qui comportera une narration dans une vraie langue et qui sera moins acrobatique. La production inspirée d’Avatar, du cinéaste James Cameron, se veut un antépisode au film. Avec quatre autres représentations à venir en janvier.