Billets publiés en octobre 2015

James Bay au gala MTV Europe. Photo AP/Luca Bruno

James Bay au gala MTV Europe. Photo AP/Luca Bruno

Dehors novembre chantaient les Colocs. Excellente idée, en définitive. Ce ne sont pas les spectacles méritant notre attention qui manquent durant le prochain mois.

Vedettes d’ici provenant de générations différentes; Britanniques donnant dans la pop, le rock et le progressif; Canadiens qui viennent de toutes les régions du pays et même l’un des plus grands noms de la musique d’Afrique sont attendus. Novembre sera peut-être frisquet, mais assurément éclectique.

Plus »

Jean Leloup au Métropolis/Photo Radio-Canada

Jean Leloup au Métropolis/Photo Radio-Canada

Un spectacle collectif avec sept musiciens, une section de cordes, des succès d’antan à la pelle et 9 des 10 chansons de Jean Leloup à Paradis City, disque majeur de l’année 2015, au menu: tous les ingrédients étaient là pour que Jean Leloup fasse la fête au Métropolis, jeudi soir.

La fête? Bien plus que ça. Splendeur et chute de Paradis City, avec Jean Leloup et son orchestre ne fut rien de moins que l’un des spectacles les plus jubilatoires de Leloup. Habité, intense et déchaîné, le chanteur et guitariste a livré pas moins de huit chansons supplémentaires lors de trois rappels dans un Métropolis surchauffé. Plus de 30 titres au total.

Vingt autres spectacles collectif – ou en solo – sont prévus d’ici au mois de février 2016. La critique complète du spectacle à Jean Leloup nous ouvre les portes de Paradis City.

Ringo Starr a remonté le temps, mercredi soir. Photo AP/Marc Duncan

Ringo Starr a remonté le temps, mercredi soir. Photo AP/Marc Duncan

Tous les amateurs de cinéma populaire américain le savent : le 21 octobre 2015 est la date où Marty McFly (Michael J. Fox) arrive dans le futur, lors du deuxième volet de la trilogie cinématographique de Retour vers le futur. Mais ça, tout le monde le sait aussi, c’est de la fiction.

La réalité, c’est que les spectateurs présents au Théâtre Saint-Denis de Montréal en ce 21 octobre 2015 ont été téléportés dans le passé – comme Marty dans le premier film, finalement -, en raison de la présence de Ringo Starr et de son All-Starr Band.

Plus »

Plume Latraverse en concert à la Place des Arts à Montréal (Radio-Canada)

 

Le spectacle se nomme Récidives, comme si Plume Latraverse était un dangereux récidiviste de la chanson. À certains égards, c’est un peu ça. Avec son nouveau spectacle acoustique, Plume persiste et signe en démontrant à quel point son répertoire est bien plus étendu que les titres qui ont fait sa renommée dans les tavernes et les festivals.

Le grand flanc mou, solide comme un chêne à 69 ans, met à nu des chansons méconnues ou carrément oubliées et il offre de nouveaux titres et des petits chefs-d’œuvre d’écriture que l’on savoure ou que l’on redécouvre. À la fin, même si nous le savions déjà, le verdict est plus limpide que jamais: Plume est un grand chansonnier épris de poésie.

Plus »

Dix concerts à voir en octobre

Vendredi 2 octobre 2015 à 13 h 50 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Ringo Starr sera à Montréal pour une rare visite en octobre. AP/Mark Duncan

Ringo Starr sera à Montréal pour une rare visite en octobre. AP/Mark Duncan

Terminés, les festivals en plein air. Le mois d’octobre est déjà là avec son temps plus frais, raison supplémentaire d’aller vous réchauffer dans une salle près de chez vous et de vibrer au son de la bonne musique.

Octobre offre une intéressante variété de jeunes artistes contemporains d’ici (Milk & Bones, Bernhari, Dead Obies) et d’ailleurs (Benjamin Clementine, Leon Bridges) ainsi que de super vedettes de chez nous (Jean Leloup, Plume) et de l’autre côté de l’Atlantique (Mark Knopfler). Pensez-y, on a même droit à un membre des Beatles! On ne va pas s’ennuyer.

Plus »

Stevie Wonder a interprété Songs In the Key of Life en totalité. AP/Chris Pizzello

Stevie Wonder a interprété Songs In the Key of Life en totalité. AP/Chris Pizzello

Ainsi, Stevie Wonder allait nous livrer intégralement et en séquence les chansons de Songs In The Key of Life, y ajouter quelques rappels, et le tour allait être joué? C’est bien mal connaître l’artiste américain qui peut être puriste jusqu’au bout des ongles ou cabotin au possible.

Et les deux Stevie étaient au rendez-vous mercredi soir au Centre Bell pour ce spectacle hors normes. On a donc côtoyé la grâce et le bancal au sein de cette prestation qui, si elle ne s’adressait pas qu’aux puristes, en était indiscutablement une pour connaisseurs.

Plus »