Billets publiés le 24 octobre 2014

Au Québec, le nombre d’albums vendus est passé de 13 millions en 2005 à 6 millions en 2013, selon les chiffres de l’ADISQ. (Photo : Associated Press/Alex Brandon)

Le Gala de l’ADISQ braque annuellement les projecteurs sur le meilleur de notre musique qui, à bien des égards, affiche une belle vitalité en ce 21e siècle. Malheureusement, vitalité ne rime pas avec viabilité, et les Félix décernés cette semaine ne peuvent masquer la dure réalité qui se résume en une question essentielle et existentielle : qui est encore prêt à payer pour la musique?

Les craintes et les constats touchant l’écoute en continu, les ventes de disques à la baisse, le piratage, la diffusion, le financement et les droits d’auteur font l’objet de débats plus délicats que de savoir si Emmène-moi, de Marie-Pierre Arthur, est une meilleure chanson que Marie-Jo, de Karim Ouellet. État des lieux.

Plus »