Billets publiés le 1 août 2014

Alex Turner, des Arctic Monkeys, le mois dernier en Hongrie. Photo AP/Balazs Mohaï

Alex Turner, des Arctic Monkeys, le mois dernier en Hongrie. Photo AP/Balazs Mohaï

Avec plus de 110 prestations prévues ce week-end au parc Jean-Drapeau, le festival Osheaga ratisse large, rayon genres et styles de musique. Des festivaliers vont se diriger vers le site pour voir la jeune sensation néo-zélandaise Lorde, le trio pop féminin Haim, Nick Cave, London Grammar ou les vétérans des Replacements.

Mais peu importe le volume et l’offre, ce sont quand même les têtes d’affiche qui assurent le succès d’un festival. Rappelons-nous comment The Flaming Lips a tiré les marrons du feu dès la première année du festival (2006) devant une foule modeste, puis, les marées humaines pour Coldplay (2009), Eminem (2011) et Mumford & Sons (2013).

Et, non, le succès d’une tête d’affiche n’est jamais garanti par sa simple présence sur la grande scène en fin de soirée. Rappelons-nous les Smashing Pumpkins en 2007 (spectacle mou) et Elvis Costello en 2011 (parterre déserté)… Outkast (vendredi), Jack White (samedi) et Arctic Monkeys (dimanche) auront la lourde tâche de clore chaque soirée avec éclat. Survol.

Plus »