Blogue de Philippe Rezzonico

Noël : le temps des Fêtes et des billets de spectacle en cadeau

jeudi 5 décembre 2013 à 14 h 34 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Arcade Fire lors de leur spectacle de lancement du disque Reflektor en octobre. Photo Presse Canadienne

Arcade Fire lors de leur spectacle de lancement du disque Reflektor en octobre. Photo Presse Canadienne

Noël, c’est le temps des Fêtes, des retrouvailles, de l’amour… et des cadeaux, société de consommation oblige. Si vous connaissez quelqu’un qui adore les spectacles, une paire de billets représente un beau présent de nos jours, surtout en raison du prix prohibitif de certaines représentations.

C’est dans cet état d’esprit que je vous propose cette liste de billets que l’on aimerait recevoir sous le sapin : des spectacles de musique (pop, rock, métal, jazz, musique classique), d’humour et de variétés qui valent le détour, tous présentés en 2014 au Québec et ailleurs au Canada. Et si vous n’avez personne à qui offrir des billets, faites-vous plaisir…

Chanson francophone

Vincent Vallières, 13 (Métropolis, Montréal) et 21 février (Impérial, Québec) : outre ses rentrées à Montréal et Québec, Vincent Vallières va trimbaler sa tournée Fabriquer l’aube dans plus de 40 villes du 1er février (Magog) au 7 novembre 2014 (Rivière-du-Loup), en passant par Shawinigan (4 avril), Gaspé (10 avril), Roberval (30 avril), etc. C’est dit, l’année 2014 sera celle de Vallières.

Michel Rivard, 20 février (théâtre Maisonneuve, Montréal) et 4 avril (Grand Théâtre, Québec) : Roi de rien, chante Rivard sur son récent disque du même nom. Peu importe le statut autoproclamé de l’artiste, bien des gens ont envie de voir son nouveau spectacle au Québec, du 7 février (Saint-Eustache) au 31 mai (La Tuque). Plus de 30 dates confirmées pour entendre le grand Michel et son Flybin Band. Et attendez-vous à une autre fournée de représentations à l’automne.

Pierre Lapointe, 25 février (théâtre Maisonneuve, Montréal) et 24 avril (Centre national des Arts, Ottawa) : Pierre Lapointe vient de mettre en marché le disque Les callas, mais c’est la tournée Punkt que l’on verra au Québec au début janvier, ainsi que de mars à mai 2014. Vous pourrez même aller l’applaudir à l’Olympia, tiens, si vous êtes de passage à Paris, le 29 janvier.

Thomas Fersen, 26 (Théâtre Hector-Charland, l’Assomption), 27 (Métropolis, Montréal), 28 février (Vieux Clocher, Magog) et 1er mars (Grand Théâtre, Québec) : le Français le plus assidu sur nos terres depuis 1993 revient nous voir. Belle occasion de célébrer 20 ans de complicité avec Fersen en écoutant les nouvelles chansons vivifiantes et dansantes du disque Thomas Fersen & the Ginger accident.

Juliette Gréco, 1er mars (salle Wilfrid-Pelletier, Montréal) : Les habitués des spectacles de Juliette Gréco connaissent bien ses interprétations bouleversantes de J’arrive, de La chanson des vieux amants et de Ne me quitte pas. Mais un programme complet consacré à Jacques Brel avec l’immuable Gérard Jouannest – pianiste d’antan du grand Jacques – à ses côtés? Nous allons toucher le ciel. Pour un soir seulement.

La chanteuse Juliette Gréco
Juliette Gréco chantera Brel. Photo AFP.

Pop, rock et métal

Arcade Fire, 13 (Centre Air Canada, Toronto) et 14 mars (Centre Canadian Tire, Ottawa); 11 (Rexall Place, Edmonton), 12 (Scotiabank Saddledome, Calgary), 14 (MTS Centre) et 30 août (Montréal, parc Jean-Drapeau) : après 10 ans de carrière, Arcade Fire s’offre pour sa tournée Reflektor une première virée nord-américaine exclusivement en aréna, qui se terminera sous les étoiles – ou sous la pluie – au parc Jean-Drapeau, à Montréal. Qui sait, peut-être devant plus de 30 000 spectateurs.

Black Sabbath, 3 (Metro Centre, Halifax), 5 (Colisée Pepsi, Québec), 7 (Centre Bell, Montréal), 13 (Centre Canadian Tire, Ottawa), 16 (MTS Centre, Winnipeg), 18 (Credit Union Centre, Saskatoon), 20 (Scotiabank Saddledome, Calgary) et 22 avril (Rexall Place, Edmonton) : Ozzy Osbourne, Tony Iommi et Geezer Butler ont survécu aux drogues, à l’alcool et même au cancer, dans le cas d’Iommi. Après des escales acclamées à Toronto et à Vancouver en 2013, voilà l’occasion d’assister à ce qui ressemble drôlement au dernier tour de piste des pères fondateurs du métal.

Jake Bugg, 12 (Métropolis, Montréal), 14 (Sound Academy, Toronto) et 21 janvier (Orpheum Annex, Vancouver) : le jeune Anglais en sera à un troisième passage à Montréal en six mois, mais cette fois, il revient avec un nouveau disque (Shangri LA) sous le bras. Nouveau matériel, nouveau spectacle et intérêt intact à en juger par les 1500 billets déjà vendus pour la prestation montréalaise à venir.

Lady Gaga, 22 (MTS Centre, Winnipeg), 25 (Scotiabank Saddledome, Calgary), 26 (Rexall Center, Edmonton) et 30 mai (Aréna Rogers, Vancouver), 2 (Centre Bell, Montréal) et 9 juillet (Centre Air Canada). Admirez le sens du marketing : Lady Gaga annonce les dates de sa tournée mondiale ARTPOP de 2014 en décembre. Ces billets vont être parmi les plus prisés des adolescentes comme cadeau de Noël, surtout avec une gamme de prix allant de 48,50 $ à… 219,50 $

Paul Simon et Sting, 20 (Aréna Rogers, Vancouver) et 28 février (Centre Bell, Montréal), 1er mars (Centre Air Canada, Toronto) : vous vous souvenez des formidables tournées communes d’Elton John et de Billy Joel? Sting et Paul Simon reprennent le concept avec un spectacle ou chaque artiste propose son répertoire avant de partager la scène. Si cela s’avère aussi concluant que les spectacles d’Elton et de Billy (plus de trois heures de spectacle, 35 chansons), les 270 $ demandés pour les billets les plus chers seront justifiés.

Jazz

Brad Mehldau, 26 (Massey Hall, Toronto), 27 avril (Palais Montcalm, Québec) et 1er juillet (Maison symphonique, Montréal) : Mehldau au piano, ce n’est rien de moins qu’aérien, délectable et sublime. En trio à Toronto et à Québec, mais tout seul avec ses ivoires dans la grande Maison symphonique en juillet. Très tentant d’assister au doublé Québec/Montréal dans ce cas.

Jean-Michel Pilc et Kenny Werner, 15 mars (L’Astral, Montréal) : Le premier est le lauréat du prix Django-Reinhardt, le second accompagne l’harmoniciste Toots Thielemans depuis des années. Ensemble, les pianistes Pilc et Werner proposent une conversation à quatre mains qui a des chances d’être tout sauf banale. Et c’est essentiel de consommer du jazz à l’extérieur des festivals durant l’année.

Musique classique

Alain Lefèvre et l’OSM, 26 et 27 juin (Maison symphonique, Montréal) : le Festival de jazz de Montréal célèbre 35 années d’existence, l’Orchestre symphonique de Montréal est né il y a 80 ans et Rhapsody in blue a été composée il y a 90 ans. Comment célèbre-t-on tout ça? On met en vedette le pianiste Alain Lefèvre et l’OSM pour une soirée intitulée L’héritage de Gershwin. Un spectacle tellement couru qu’une supplémentaire vient d’être ajoutée.

OSM, Symphonie avec orgue de Saint-Saëns, 28 mai (Maison symphonique, Montréal) : pour le concert inaugural du nouvel orgue de la Maison symphonique, l’OSM a invité Olivier Latry, titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris, à jouer la Symphonie n° 3, avec orgue, de Saint-Saëns, ainsi que la Toccata et fugue en ré mineur BWV 565, de Bach, et le Prélude et fugue sur B.A.C.H, de Liszt. Soirée grandiose en vue.

Comédies musicales

American Idiot, 2 et 3 janvier (Grand théâtre, Québec), 4 et 5 janvier (salle Wilfrid-Pelletier, Montréal), 8 (Centre in the square, Kitchener) et 9 mars (Hamilton Place, à Hamilton) et 11 au 16 mars (Théâtre Royal Alexandra, à Toronto) : 10 ans après le disque, voilà que la comédie musicale du même nom se pointe au Québec. Si elle est aussi explosive que la livraison intégrale du disque le fut par Green Day en septembre 2005 au parc Jean-Drapeau, on va commencer la nouvelle année sur un coup de canon.

Porgy and Bess, 25, 28, 30 janvier et 1er février (salle Wilfrid-Pelletier, Montréal) : le chef-d’œuvre de Gershwin présenté par l’Opéra de Montréal avec une distribution mettant en vedette Measha Brueggergosman, Marie-Josée Lord et le Montreal Jubilation Gospel Choir. Irrésistible.

The book of Mormon, 16 septembre au 19 octobre (Théâtre Princess of Wales, à Toronto) : depuis 2011, la comédie musicale des irrévérencieux créateurs de South Park (Trey Parker et Matt Stone) est un phénomène sur Broadway. Il n’est pas nécessaire d’aller à New York pour assister à une représentation en 2014 avec plus de 30 représentations prévues à Toronto à l’automne.

Humour et variétés

Louis-José Houde : simplifions. Les heures verticales a obtenu le Félix du spectacle d’humour par excellence au plus récent Gala de l’ADISQ. Plusieurs nouvelles séries de supplémentaires sont prévues partout jusqu’au… 20 décembre 2014 dans de nombreuses villes : L’Assomption, Montréal, Laval, Brossard, Québec, Ottawa Joliette, Drummondville… C’est fou.

Les Morissette, 27 au 29 juin (Centre des arts, Saint-Hyacinthe), 3 au 5 et 10 au 12 juillet (Théâtre Lionel-Groulx, Sainte-Thérèse), 31 octobre et 1er novembre (Salle André-Mathieu, Laval), ainsi que du 6 au 8 (Grand Théâtre, Québec) et du 27 au 29 novembre (théâtre Maisonneuve, Montréal) : Louis Morissette et Véronique Cloutier ont un sens du punch redoutable à la télévision. Qu’en sera-t-il sur scène? Réponse l’an prochain avec trois séries estivales et autant de séries automnales.

Jerry Seinfeld, 14 juin (Pavillon de la jeunesse, Québec) : après Bill Cosby en 2010 et Whoopi Goldberg en 2012, le coup d’éclat de la 15e présentation du Grand Rire de Québec en 2014 a pour nom Jerry Seinfeld. Le spectacle affichera-t-il complet avec la gamme de prix proposés (327,18 $, 159,32 $, 131,72 $, 97,23 $)? Il restait encore des billets dans la première rangée au parterre cette semaine.