Blogue de Philippe Rezzonico

Une rentrée musicale chargée et éclectique

mercredi 28 août 2013 à 11 h 09 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Justin Timberlake chante au MTV Video Music Awards 2013. Photo : Charles Sykes/Invision/AP

Rien de nouveau sous le soleil de l’automne qui se pointe à l’horizon : la rentrée culturelle est encore et toujours synonyme d’avalanche de spectacles. Pour l’amateur de musique qui vibre en entendant sans filtre ses artistes préférés, le dilemme est double : qui va-t-il aller voir et combien de spectacles a-t-il les moyens de se payer?

La réponse à la deuxième question est moins douloureuse en cette rentrée. Il n’y a pas de spectacles à prix prohibitif (plus de 500 $ le billet) à venir comme ceux des Rolling Stones ou de Barbra Streisand. C’est toujours ça de pris. Quant à la réponse à la première question, elle demeure aussi vaste que les goûts des mélomanes, comme en fait foi le calendrier qui suit.

La pop dansante de Justin Timberlake ou le folk de terroir des Sœurs Boulay? La rentrée de Daniel Bélanger en mode rockabilly ou la défonce avec Nine Inch Nails? La nostalgie des Eagles ou les nouveautés de Misteur Valaire? Tant de spectacles potentiellement attirants, si peu de temps pour tout voir et tout entendre.

Histoire de vous faciliter la vie, La filière Rezzonico a sélectionné 20 spectacles d’expression anglophone et francophone, présentés au Québec et au Canada, et qui méritent le détour, en plus d’ajouter un calendrier (non exhaustif) d’autres spectacles à venir cet automne. Au plaisir de vous croiser dans un spectacle près de chez vous.

 

Les spectacles d’expression francophone

Martin Léon, du 3 au 7 et du 10 au 14 septembre (Théâtre de Quat’sous, Montréal) : après plus de 30 supplémentaires, le laboratoire exotique de Martin Léon reprend du service pour 10 autres spectacles. Un concept musical, narratif et visuel, digne de mention.

Belles-Sœurs, 4 et 5 (Salle André-Mathieu, Laval), 12 au 15 et 18 au 21 (Monument-National, Montréal), 24 et 25 septembre (Salle Albert-Rousseau, Sainte-Foy) et partout en tournée au Québec : le théâtre musical de Michel Tremblay, Daniel Bélanger et René Richard Cyr est de retour. À voir ou à revoir.

Fred Pellerin, du 1er au 4 octobre (Théâtre Maisonneuve) : en mots, en paroles et en musique, Fred amène son spectacle De peigne et de misère dans la grande ville.

Daniel Bélanger, 17 octobre (Lion d’Or) : Daniel en mode rockabilly pour son album Chic de ville. Ça va déménager.

Robert Charlebois, du 17 au 19 et du 24 au 26 octobre (Le Club) : dans la nouvelle salle du Dix30, à Brossard, Robert Charlebois présente en résidence l’exceptionnel spectacle 50 ans, vu cet été aux FrancoFolies.

Lou Doillon, 18 (Impérial, Québec) et 19 octobre (Olympia, Montréal) : nous l’avons vue à Osheaga, mais en toute objectivité, ces deux salles conviennent mieux à son univers musical.

Patrick Bruel, les 2 et 3 novembre (Centre Bell, Montréal) : nous avons eu Johnny Hallyday en début d’année, voilà maintenant Bruel. Des artistes de générations différentes, mais avec le même statut d’idole.

Les soeurs BoulayLes soeurs Boulay

Les sœurs Boulay, 7 novembre (Club Soda, Montréal) : les frangines se font offrir le spectacle d’ouverture du plus ancien festival de musique francophone à Montréal. Peut-on parler de consécration pour une toute première tournée? C’est bien possible.

Avec pas d’casque, 9 novembre (Théâtre Outremont, Montréal) : la toute dernière chance d’assister au spectacle de la tournée Astronomie.

Catherine Major, 14 novembre (Club Soda, Montréal): Catherine Major, seule avec son piano pour un spectacle entier. On a hâte.

 

Les spectacles d’expression anglophone

Justin Timberlake, 30 octobre et 1er novembre (Centre Bell, Montréal) : aucune tournée automnale n’est plus attendue que celle-là, tournée qui reposera sur les albums The 20/20 experience et The 20/20 experience 2 of 2. Timberlake amorce sa virée nord-américaine à Montréal, ces deux spectacles étant les seuls prévus au Canada d’ici Noël. Il va y avoir foule.

Le groupe britannique Depeche Mode
Le groupe britannique Depeche Mode

Depeche Mode, 1er septembre (Amphithéâtre Molson Canadian, Toronto) et 3 septembre (Centre Bell, Montréal) : les critiques de l’album Delta machine ont été mitigées, mais on retourne toujours voir David Gahan, Martin L. Gore et Andrew Fletcher pour leurs spectacles denses et intenses. Celui-ci devrait être du même calibre que les précédents.

Half Moon Run, 1er septembre (Fort Calgary, Calgary) et 2 septembre (Centre Bronson, Ottawa), ainsi que les 4 (La Saguenéenne, Chicoutimi), 5 (Salle Albert-Rousseau, Sainte-Foy) 6 et 7 décembre (Métropolis, Montréal) : nouveau chouchou de la scène alternative montréalaise, Half Moon Run bouclera deux ans de tournée avec une série de spectacles au Québec. Incontournable.

Billy Talent, 2 septembre (Centre Bronson, Ottawa) et les 12 (Sound Academy, Toronto), 15 et 16 (Impérial, Québec), 18 et 19 (Métropolis, Montréal) et 29 octobre (Commodore Ballroom, Vancouver) : ça, c’est une tournée canadienne! Plus d’une dizaine d’autres spectacles sont prévus au pays. Billy et ses amis n’ont jamais été aussi populaires.

The Eagles, les 6 et 7 (Aréna Rogers, Vancouver), 9 (Rexall Place, Edmonton), 11 et 12 (Scotiabank Saddledome, Calgary), 14 (Credit Union Centre, Saskatoon) et 16 septembre (MTS Centre, Winnipeg), ainsi que les 4 (Centre Bell, Montréal) et 6 novembre (Centre Air Canada, Toronto) : durant cette excellente tournée vue à Ottawa cet été, les Eagles survolent toutes leurs périodes de création en mode électrique et acoustique. Raffiné et exhaustif.

Misteur Valaire, les 11 (Théâtre Granada, Sherbrooke), 13 (Métropolis, Montréal) et 14 septembre (Impérial, Québec) : les tout premiers spectacles après la parution du nouveau disque Bellevue avenue. L’attente achève. (Note : Misteur Valaire interprète occasionnellement des chansons en français sur scène).

Jake Bugg, les 19 (Théâtre Corona Virgin Mobile, Montréal) et 27 septembre (Théâtre Vogue, Vancouver) : si vous l’avez raté au festival Osheaga, c’est l’occasion de voir le jeune chanteur de Nottingham dont le mélange de folk rock rugueux et mélodique évoque à la fois Johnny Cash et les Arctic Monkeys.

Nine Inch Nails, les 3 (Centre Bell, Montréal) et 4 octobre (Centre Air Canada, Toronto) ainsi que les 21 (Aréna Rogers, Vancouver), 24 (Rexall Place, Edmonton) et 25 novembre (Scotiabank Saddledome : la tournée se nomme Tension. Avec Nine Inch Nails, ça veut tout dire. Et nous avons un mois pour nous familiariser avec Hesitation marks, qui paraît le 3 septembre.

Cyndi Lauper, les 26 (Métropolis, Montréal) et 27 septembre (Massey Hall, Toronto) : la tournée du 30e anniversaire de l’album She’s so unusual, qui sera interprété en totalité. Girls just wanna have fun, comme le dit la chanson. Et les gars aussi…

Simple Minds, les 21 (Métropolis, Montréal) et 22 octobre (Massey Hall, Toronto) : sauf erreur, Jim Kerr et sa bande ne sont pas venus à Montréal depuis les années 1980. Must.

 

Et aussi…

Septembre

5 – Alex Nevsky, Le National (Montréal)

17 – Patricia Kaas, théâtre Maisonneuve de la Place des Arts (Montréal)

18 – Black Joe Lewis & The Honeybears, La Sala Rossa (Montréal)

24 – Pet Shop Boys, L’Olympia (Montréal).

28 – Melissa Bell, Rialto Hall (Montréal)

29 – Paul Anka, théâtre Maisonneuve de la Place des Arts (Montréal). Également à Ottawa (Centre national des arts), le 21.

Octobre

2 et 3 – OSM, Adam Cohen et Cœur de pirate symphoniques, Maison symphonique, Place des Arts (Montréal)

5 – Blondie, Bananarama et Pointer Sisters, Amphithéâtre du Stade olympique de Montréal

10 – Coral Egan, La Tulipe (Montréal)

17 – Woodkid, Métropolis (Montréal)

23 – Franz Ferdinand, Métropolis (Montréal)

28 – Saxophone Summit : Joe Lovano, Dave Liebman, Ravi Coltrane, Le Capitole (Québec)

Novembre

2 – Renée Martel, L’Olympia (Montréal)

2 – Lynda Lemay, Le Capitole (Québec)

2 – Bullet For My Valentine, Métropolis (Montréal)

15 – Karim Ouellet, Club Soda (Montréal)

18 – Paramore, Centre Bell. Également à Vancouver (Pacific Coliseum), le 16 octobre, et à Toronto (Centre Air Canada), le 19 novembre.

22 – Laura Mvula, La Tulipe (Montréal)