Billets publiés en août 2013

Justin Timberlake chante au MTV Video Music Awards 2013. Photo : Charles Sykes/Invision/AP

Rien de nouveau sous le soleil de l’automne qui se pointe à l’horizon : la rentrée culturelle est encore et toujours synonyme d’avalanche de spectacles. Pour l’amateur de musique qui vibre en entendant sans filtre ses artistes préférés, le dilemme est double : qui va-t-il aller voir et combien de spectacles a-t-il les moyens de se payer?

La réponse à la deuxième question est moins douloureuse en cette rentrée. Il n’y a pas de spectacles à prix prohibitif (plus de 500 $ le billet) à venir comme ceux des Rolling Stones ou de Barbra Streisand. C’est toujours ça de pris. Quant à la réponse à la première question, elle demeure aussi vaste que les goûts des mélomanes, comme en fait foi le calendrier qui suit.

Plus »

Dave Mustaine, de Megadeth. Photo courtoisie.

MONTREAL – Dès que l’on a franchi l’arche décorée de têtes de mort et de squelettes à la sortie du métro, il n’y a plus aucun doute. On est bel et bien au parc Jean-Drapeau, où se déroulait le festival Osheaga le week-end dernier, mais les jolies fleurs et la musique alternative ont été remplacées par des sonorités lourdes et un océan de vêtements noirs. Forcément. Cette semaine, place à Heavy MTL.

Festival de niche par excellence, Heavy MTL présente durant deux jours une quarantaine de groupes d’allégeance métal, un genre musical qui demeure marginal auprès du grand public, mais qui dispose d’un bassin étendu d’adeptes au Québec.

Plus »

The Cure, tête d’affiche de la première journée du festival Osheaga. Photo reproduite avec l’autorisation d’Evenko/Pat Beaudry

MONTREAL – Ciel clément, mercure idéal, mer de monde, prestations mémorables et atmosphère digne d’une colonie de vacances policée : on pourrait presque résumer la première journée du festival Osheaga par le titre de la chanson du groupe The Cure Friday I’m in love.

De l’amour, du bonheur et du plaisir, il y en avait tout plein sur le site du parc Jean-Drapeau, vendredi. Si le dénominateur commun de ce festival de trois jours demeure la musique, un tel événement est tributaire de l’ambiance générée par ses festivaliers.

Plus »