Billets publiés en mai 2013

Les nombrils.

Le 9e art a acquis ses lettres de noblesse dans les années 1940, 1950 et 1960, avec des personnages désormais légendaires, tels Tintin, Superman, Spirou, Batman, Astérix, Buck Danny, Spider-Man et Michel Vaillant. Mais à cette époque, la BD était essentiellement d’origine européenne ou américaine. Ce n’est plus le cas.

La bande dessinée québécoise vit à son tour ses heures de gloire. On peut presque parler d’un âge d’or. Le 2e Festival BD de Montréal (FBDM), présenté du 31 mai au 2 juin, est là pour célébrer les œuvres et les auteurs d’ici et tailler sa place dans la métropole québécoise.

Plus »

Un ennemi du peuple, mis en scène par Thomas Ostermeier. Photo courtoisie FTA.

La pensée artistique est une prise de position politique. Ces mots sont de Marie-Hélène Falcon, la directrice générale et artistique du Festival TransAmériques (FTA,) qui est présenté du 22 mai au 8 juin. Une quinzaine durant laquelle elle espère que les créations proposées par les artistes attiseront la capacité de résistance et de dissidence des spectateurs, ainsi que leur soif de rêve et d’utopie.

Les festivaliers ont, sans l’ombre d’un doute, droit à une programmation où les interrogations universelles, les quêtes individuelles et les pistes de réflexion se chevauchent au sein de créations qui reposent sur un esthétisme audacieux ou radical. Bref, le FTA, c’est le théâtre et la danse d’aujourd’hui sans conformisme.

Plus »

Olivier Griffiths, Christopher Jay, Clare Weeler, Sara Brimer, Joanna Goldsmith-Eteson, Kevin Fox et Edward Randel des Swingle Singers

De tout temps, les gens ont été fascinés par la voix. Non, je ne fais pas référence à la populaire émission de télévision… Je parle de la voix humaine. Celle qui subjuguait déjà des foules dans des lieux publics et des théâtres populaires, et ce, bien avant l’invention du disque ou de la radio.

Depuis maintenant un demi-siècle, la voix est la matière première des Swingle Singers qui seront à l’église Saint-Georges de Montréal, samedi, pour le Festival de musique de chambre de Montréal. Le collectif ne compte plus les mêmes membres qu’à ses débuts, certes, mais l’héritage se perpétue.

Plus »

John Zorn (à l’extrême droite) présentera cinq spectacles dans autant de configurations différentes au FIMAV. Photo courtoisie.

Il était une fois, il y a de ça trois décennies, un petit groupe d’amateurs de musique qui a mis sur pied un festival. D’emblée, la survie du festival semblait précaire. Il n’allait pas prendre place dans une grande métropole québécoise, Madonna n’allait jamais s’y produire et les genres musicaux présentés ne pouvaient rallier des dizaines de milliers d’amateurs dans un même lieu un soir donné. Des détails, en définitive…

Le Festival international de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV), qui sera présenté du 16 au 19 mai, répond toujours présent, car il occupe une niche particulière dans le paysage des festivals de musique au Québec. Et c’est sa spécificité qui représente son attrait principal.

Plus »

Philippe Bond

Philippe Bond a remporté en 2012 l’Olivier de l’année, remis à l’humoriste le plus populaire au Québec. Qui sera le lauréat, dimanche, lors de la présentation du 15e Gala Les Olivier, animé par Mario Jean sur les ondes de Radio-Canada? On l’ignore, mais ça ne sera pas Bond, qui n’est pas en lice pour l’obtention du prestigieux trophée en 2013.

Tous les ans, on relève un certain nombre d’incongruités lors des divers galas québécois. L’absence de Bond est du nombre. Il a offert plus de 200 représentations de son spectacle depuis 2012 et il a attiré 6200 spectateurs au Centre Bell en avril. Cette omission met surtout en lumière un constat récurrent : il est difficile pour une nouvelle garde de s’imposer au Gala Les Olivier.

Plus »

La pianiste Charity Chan. Photo courtoisie Festival Accès Asie.

Il y a le Mois de la culture, le Mois de la photo, le Mois de l’Afrique et celui de l’histoire des Noirs. Le mois de mai, pour sa part, est celui du patrimoine asiatique et le Festival Accès Asie de Montréal vous permet de découvrir la culture et l’art de ce continent, sans devoir parcourir des milliers de kilomètres.

Ce festival ne date pas d’hier. Il existe depuis 1995, soit bien avant que le Sénat canadien désigne le mois de mai comme étant le Mois du patrimoine asiatique, en 2001. Précurseur, cet événement annuel, qui se poursuit jusqu’au 19 mai, est également le plus ancien du genre au Canada.

Plus »

Christian Marin, Louis de Funès, Jean Lefebvre et Michel Galabru dans leurs rôles de gendarmes. Photo d’archives.

Il fut Cruchot, le gendarme râleur qui faisait des siennes des plages de Saint-Tropez jusqu’aux rues de New York. Il fut le commissaire Juve, qui ne cessait de courir après l’insaisissable Fantômas. Mais Louis de Funès fut surtout un comique qui aura marqué l’imaginaire de générations de cinéphiles en raison de son inimitable humour physique.

Mimiques tordantes, faciès grimaçant, bruits de bouche explosifs, gifles retentissantes et onomatopées à profusion : le Français disposait d’une panoplie d’effets physiques et sonores pour retenir l’attention et provoquer des rires en cascade.

Plus »