Blogue de Philippe Rezzonico

Son nom est Bond, James Bond. Lequel est votre favori?

Mardi 6 novembre 2012 à 11 h 53 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Le film Skyfall prend l’affiche le 9 novembre à 00 h 07 (MGM | Columbia Pictures)

Skyfall, le plus récent film de James Bond, arrive sur les écrans d’Amérique du Nord en fin de semaine afin de célébrer le 50e anniversaire de la franchise cinématographique. Au menu : Poursuites spectaculaires, Bond girls, scénario catastrophe digne d’une fin du monde, smokings, explosions, martinis, bagarres violentes, robes du soir, musique accrocheuse et bagnoles à faire rêver.

Que ce soit dans une salle de cinéma ou lors des incalculables rediffusions au petit écran, trois ou quatre générations d’amateurs de l’espion britannique ont vu l’évolution du héros d’Ian Fleming prendre diverses formes. À l’occasion du jubilé de 007 au grand écran, on pose la question : quel est votre Bond favori?

Qui personnifie le mieux l’espion qu’on aime? Quel film est le plus réussi? Quel véhicule fut le plus marquant? Qui fut la Bond girl la plus remarquable? Qui plus est, connaissez-vous bien l’univers de James Bond?

À travers des choix personnels commentés ainsi que par l’entremise de quelques questions de culture bondienne, cernons ensemble le phénomène Bond. Et n’oubliez pas, Skyfall prend l’affiche au Québec dans la nuit du 8 novembre à 0 h 07.

ACTEURS

Sean Connery dans From Russia With Love (1963) (United Artists)

On ne versera pas dans le révisionnisme : Sean Connery a établi les bases du personnage, et à moins que Daniel Craig n’offre une demi-douzaine de compositions du calibre de Casino Royale, l’Écossais va demeurer la référence. Même si j’ai un attachement particulier à Roger Moore, car ses films sont sortis quand j’étais adolescent, Pierce Brosnan a présenté, à mes yeux, des qualités similaires à celles de Connery pour ce qui est du charisme, de la stature et de l’élégance.

Les meilleurs : Sean Connery, Pierce Brosnan et Roger Moore.

Le pire : George Lazenby. Nous sommes tous d’accord, n’est-ce pas?

Quels sont vos favoris?

Question A – Outre Connery, Lazenby, Moore, Timothy Dalton, Brosnan et Daniel Craig, quel acteur a joué le rôle de Bond au grand écran? (Réponse à la fin du texte.)

FILMS

Encore plus subjectif, ce choix des meilleurs films… Surtout que les moyens techniques et les orientations des scénarios ont grandement varié en un demi-siècle. J’aurais pu mettre trois films de Connery parmi mes longs-métrages favoris, mais pour compliquer ma tâche, j’ai volontairement choisi cinq films avec autant de Bond différents.

1 - L’espion qui m’aimait – The spy who loved me (1977) : Roger Moore à son meilleur, le plus spectaculaire véhicule (la Lotus Esprit amphibie), une Bond girl, elle-même espionne, qui allait définir les femmes fortes des productions à venir, un scénario béton et un fier-à-bras marquant (Requin). Voir ça au cinéma à 15 ans, ça laisse un souvenir indélébile.

2 – Goldfinger (1964) : La quintessence des films de Bond. Le meilleur de Connery – tout juste un cran au-dessus d’Opération tonnerre (Thunderball) –, la « mort » la plus spectaculaire – Shirley Eaton peinte en or –, une bagnole de légende (l’Aston-Martin DB5 avec mitraillettes), la première Bond girl libérée (Honor Blackman, vedette de Chapeau melon et bottes de cuir avant Diana Rigg) et Oddjob, le majordome asiatique avec son chapeau aux rebords acérés, capables de décapiter une statue. Vous avez dit classique?

3 – Casino Royale (2006) : Une fois passée la stupeur de voir un Bond qui n’a pas les cheveux bruns ou noirs, on est happés par la personnalité rugueuse de Daniel Craig, sa fragilité émotionnelle – Bond tombe vraiment amoureux –, son regard impénétrable, sa condition physique et l’aspect réaliste du film qui nous ramène aux romans de Fleming. Une relance spectaculaire.

Pierce Brosnan a incarné l’agent 007 dans GoldenEye (1995) (United Artists)

4 – L’œil de feuGoldenEye (1995) : Pierce Brosnan impose instantanément sa marque en faisant face à un vilain traître issu des services secrets de Sa Majesté, l’arrivée de Judi Dench dans le rôle de M dynamise la série, la séquence prégénérique – le saut de bungee – est mémorable, mais pas aussi spectaculaire que la poursuite en char d’assaut dans les rues de Saint-Pétersbourg, probablement l’une des meilleures séquences de poursuite en 50 ans.

5 – Permis de tuerLicence to kill (1989) : Un Bond (Timothy Dalton) en croisade personnelle pour venger son pote Félix de la CIA, un cartel de drogue, un scénario bien ficelé, deux méchants à la hauteur – Robert Davi et le jeune Benicio Del Toro – et une finale – la poursuite des camions-citernes – que n’aurait pas reniée Spielberg du temps de Duel. Détesté par nombre de fans friands de gadgets, Permis de tuer fut l’un des plus sombres et réalistes James Bond.

Les erreurs de parcours : 007 Quantum – Quantum of Solace (2008), Dangereusement vôtre – A view to a kill (1985) et Au service secret de Sa MajestéOn her Majesty’s secret service (1969).

Quels sont vos meilleurs films de James Bond?

Question B – Skyfall est officiellement le 23e film de James Bond, mais il y en a deux autres qui n’ont pas été produits par Cubby ou Barbara Broccoli. Lesquels?

ACTRICES

Veuillez noter que l’unique critère pour l’élaboration de la liste ci-dessous fut la qualité de jeu des actrices. Enfin presque…

Halle Berry en « Bond girl » dans Die another day (MGM)

Remarquables : Barbara Bach (L’espion qui m’aimait), Ursula Andress (James Bond 007 contre Dr No – Dr. No), Diana Rigg (Au service secret de Sa Majesté), Honor Blackman (Goldfinger) et Halle Berry (Meurs un autre jour – Die another day).

Moins remarquables: Denise Richards (Le monde ne suffit pas – The world is not enough), Tanya Roberts (Dangereusement vôtre) et Michelle Yeoh (Demain ne meurt jamais – Tomorrow never dies).

Quelles sont vos Bond girls favorites?

Question C – Quelle actrice a campé deux fois une Bond girl dans deux décennies?

TRANSPORTS

Avec James Bond, ça va vite. Raison de plus d’avoir les moyens de transport les plus rapides et étonnants qui soient.

Sean Connery et la célèbre Aston Martin de l’agent 007 (United Artists)

Engins et véhicules mémorables : La Lotus Esprit amphibie (L’espion qui m’aimait), l’Aston Martin DB5 (Goldfinger), la fusée personnelle (Opération tonnerre), le mini-hélicoptère (On ne vit que deux fois – You only live twice), le hors-bord Glastron (Vivre et laisser mourir – Live and let die) et la tank russe (L’œil de feu).

Vos bolides préférés?

Question D – Quel engin ou véhicule est apparu deux fois dans la série?

MUSIQUE

Rapidement, chaque nouveau film de James Bond fut l’occasion pour un artiste ou un groupe d’enregistrer ce qui allait devenir la chanson ou la musique officielle du film.

Les immortelles : James Bond theme (John Barry), Live and let die (Wings), Goldfinger (Shirley Bassey), Thunderball (Tom Jones), A view to a kill (Duran Duran) et Nobody does it better (Carly Simon).

Et vous, votre chanson favorite? Vous avez le droit de répondre For your eyes only (Sheena Easton) ou GoldenEye (Tina Turner), mais pas Die another day (Madonna). O.K., je blague…

Question E – Quel artiste a enregistré trois chansons pour les films de James Bond?

RÉPONSES

A – David Niven, dans Casino Royale (1967).

B – Casino Royale (1967) et Jamais plus jamais – Never say never again (1983)

C – Maud Adams. Le rôle d’Andrea Anders dans L’homme au pistolet d’orThe man with the golden gun (1974) et le rôle d’Octopussy dans le film du même nom, en 1983.

D – L’Aston Martin DB5, dans Goldfinger et Opération tonnerre.

E – Shirley Bassey : Goldfinger, Diamonds are forever et Moonraker.