Billets publiés en mai 2012

La nouvelle a fait les manchettes internationales. Lady Gaga, la vedette musicale planétaire la plus en vue du moment, a dû renoncer à présenter son spectacle à Jakarta (Indonésie) en raison des menaces potentielles d’opposants islamistes qui avaient promis de semer le « chaos » si le concert avait lieu.

Le Front des défenseurs de l’islam (FPI) avait déclaré qu’il allait réunir quelque 30 000 manifestants afin d’empêcher l’artiste militante des droits homosexuels de « répandre sa foi satanique ». Les organisateurs ont tout annulé en raison des menaces envers l’artiste américaine, du refus de la police indonésienne d’accorder des autorisations pour le spectacle et des inquiétudes relatives à la sécurité des 50 000 spectateurs qui devaient assister au concert du 3 juin.

Cas extrême? Peut-être. Mais pas isolé.

Plus »

La loi 78 du gouvernement Charest, avec ses nouvelles dispositions touchant les manifestations au Québec, est en vigueur depuis vendredi. À la lumière des événements incendiaires qui se sont produits à Montréal ce week-end, nous avons tous constaté que la paix sociale n’est pas exactement au rendez-vous. Ce qui nous amène à cette interrogation : les festivals extérieurs tenus au centre-ville montréalais sont-ils compromis?

La question mérite d’être posée.

Plus »

Par Philippe Rezzonico

Brad Pitt à 2000 $ 2500 $, ou 3000 $? Non, non… Il ne s’agit pas des enchères d’un encan pour une cause caritative où celui qui mise la plus forte somme partage un repas en tête-à-tête avec l’acteur américain. À la limite, ça serait plutôt sympathique. Malheureusement, il s’agit des sommes que devront potentiellement débourser les représentants des médias canadiens s’ils veulent discuter de 15 à 20 minutes avec le beau Brad durant le 65e Festival de Cannes qui s’est amorcé mercredi.

Brad Pitt, au Festival international du film de Toronto.

Cette décision, rien de moins que stupéfiante, a été prise par le distributeur canadien Alliance pour deux de ses films en compétition cette année : Killing them softly, qui met en vedette Brad Pitt et James Gandolfini, ainsi que On the road, avec Sam Riley et Kristen Stewart.

Plus »

Par Philippe Rezzonico

Le sujet revient périodiquement sur le tapis. D’ordinaire, quand une œuvre artistique est attendue avec impatience par le public et qu’elle provoque un engouement considérable auprès des médias. C’est le cas ces jours-ci avec le plus récent film de Xavier Dolan, Laurence anyways. Les embargos culturels ont-ils encore leur place à l’ère des médias sociaux? Vraiment pas.

Les journalistes, critiques, blogueurs et représentants de médias spécialisés en cinéma qui se sont présentés lundi matin pour le visionnement de Laurence anyways au cinéma Excentris de Montréal, devaient signer une lettre par laquelle ils s’engageaient formellement à ne rien dévoiler du contenu du film du prodige québécois d’ici au vendredi 18 mai.

Plus »

Avez-vous vu The Avengers? C’est ce film qui regroupe Iron Man, Thor, Hulk, le Capitaine America et des tas d’autres personnages colorés dans une production où New York et le reste de la terre passent tout près de voler en éclats. Bilan : plus de 700 millions $ de recettes après 13 jours d’exploitation en salle. Juste pour rire adopte la même approche en vue de son 30e festival : l’union fait la force.

Pas un, deux, trois ou cinq, mais bien huit galas Juste pour rire répartis en 12 soirs, chacun, de 100 minutes. Remarquez les chiffres : 30 ans de rire, une douzaine de galas (comme les œufs) et 100 minutes. Chiffres ronds et effet maximal.

Plus »

L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT) a annoncé la semaine dernière sans tambour ni trompette que les galas des Génie et des Gemini seront fusionnés dès l’an prochain. Dire que cette nouvelle n’a guère soulevé les passions est un euphémisme. Et pour cause.

Pas une vilaine idée en soi, cette fusion, histoire de relancer l’intérêt envers deux galas qui peinent à susciter les passions en dehors des cercles d’initiés. Le président de l’Académie, Martin Katz, a d’ailleurs précisé que la décision de réunir les deux événements a été prise à la suite de consultations dans l’industrie.

Plus »

Francis Faubert, Les sœurs Boulay et Gazoline se disputaient la finale des Francouvertes mardi, au Club Soda. Les sœurs Mélanie et Stéphanie Boulay ont remporté ce 16e concours de la relève musicale. On dit bravo… et on s’inquiète un peu pour l’avenir.

Les Francouvertes, comme le concours Ma Première Place des Arts, dont les finales des interprètes et des auteurs-compositeurs-interprètes de la 18e édition avaient lieu mardi et mercredi à la Cinquième Salle, sont au nombre des nombreux concours, festivals et vitrines qui permettent aux jeunes artistes de la relève de se mettre en valeur.

Plus »