Accueil

Carla Bruni a livré un tout premier spectacle à Montréal en plus de dix ans de carrière

Carla Bruni a offert un tout premier spectacle à Montréal en plus de dix ans de carrière. Photo AP

Mannequin de renommée internationale, actrice occasionnelle, auteure-compositrice-interprète consacrée et première dame de France : le curriculum vitae de Carla Bruni n’est certes pas banal. Lundi, c’est l’artiste à la guitare que j’attendais au Théâtre Maisonneuve.

Contrairement aux associations complémentaires de sa chanson Le toi du moi (« Je suis le thé, tu es la tasse », « Tu es le vent, je suis la rafale »), le statut de personnalité internationale de la Française conjugué à son art peut mener à une bien curieuse rencontre en 2014.

Plus »

Ozzy Osbourne et ses collègues de Black Sabbath ont fait l'unanimité au Centre Bell.

Ozzy Osbourne et ses collègues de Black Sabbath ont fait l’unanimité au Centre Bell. Photo AP

Les Québécois ont voté rouge, bleu, orange ou vert, selon leurs convictions politiques, lundi, lors de l’élection provinciale. Mais en soirée au Centre Bell, les 13 559 spectateurs présents ont voté noir, tout d’un bloc. Noir, pour Black Sabbath.

Ce vote musical monolithique en faveur des pères du heavy metal n’a causé aucune dissension parmi les spectateurs, qui ne s’attendaient peut-être pas à une prestation aussi soudée et intense de la part de ceux qui ont donné ses lettres de noblesse au genre.

Plus »

Arcade Fire a proposé un spectacle festif et rassembleur, jeudi. à Toronto. Photo PC.

Arcade Fire a proposé un spectacle festif et rassembleur, jeudi. à Toronto. Photo : AP Photo/The Canadian Press, Michelle Siu

TORONTO – Arcade Fire a fait les choses en grand, jeudi, en présentant le premier spectacle de sa tournée Reflektor en sol canadien, au Centre Air Canada : de nouvelles chansons efficaces, des succès à la pelle, une ambiance de fête carnavalesque, du terroir local et même la présence du maire de Toronto, Rob Ford. Enfin, presque…

Des milliers d’amateurs du groupe montréalais parmi les 14 000 spectateurs présents ont suivi le mot d’ordre transmis par les réseaux sociaux, soit de se présenter à l’amphithéâtre des Maple Leafs dans leurs plus beaux et plus éclatants atours.

Plus »

Wayne Sermon et Dan Reynolds, d'Imagine Dragons, plus tôt cette année à New York. Photo AP

Wayne Sermon et Dan Reynolds, d’Imagine Dragons, plus tôt cette année à New York. Photo AP

« Ba-doum-tssh! Ba-doum-doum! Boum ! Boum! Ba-doum! Ba-doum! » : Ces onomatopées évoquent le bruit des cymbales, de la batterie et de la dizaine de tambours de toutes sortes et de toutes dimensions éparpillés sur la scène du Centre Bell lors du spectacle d’Imagine Dragons.

C’est ce qui retient l’attention au premier chef. Il s’agit de la carte de visite du groupe de Las Vegas. Mais la bande à Dan Reynolds a un autre as dans sa manche pour soulever les foules comme elle l’a fait lundi soir.

Plus »

Sting et Paul Simon lors de leur tournée commune à Houston. Photo gracieuseté evenko.

Sting et Paul Simon lors de leur tournée commune à Houston. Photo gracieuseté evenko.

Paul Simon et Sting en tournée commune? Disons que, d’emblée, je n’ai pas sauté de joie à l’annonce de cette virée. Non pas par manque d’intérêt envers ces artistes qui ont marqué des générations différentes, mais bien parce que le partenariat musical semblait moins naturel que celui d’Elton John et de Billy Joel, qui ont multiplié les spectacles ensemble.

Cela n’aura toutefois pris que quelques minutes pour que les deux artistes confondent les potentiels détracteurs, vendredi, au Centre Bell, et fassent la démonstration que des univers apparemment peu fusionnels peuvent trouver des terrains de jeu communs aussi admirables.

Plus »

Depuis qu’On va s’aimer encore a été sacrée chanson de l’année au gala de l’ADISQ en 2011, le statut de Vincent Vallières a quelque peu changé. Terminées, les premières à l’Astral ou au Club Soda. Désormais, c’est au Métropolis que ça se passe.

Cela dit, il y a encore un clivage entre les amateurs qui suivent l’auteur-compositeur-interprète depuis plus d’une décennie et ceux qui l’ont découvert il n’y a pas si longtemps grâce aux ondes radiophoniques. Et c’était patent, jeudi, lors de la rentrée montréalaise du principal intéressé.

Plus »

Jake Bugg est là pour durer

Lundi 13 janvier 2014 à 2 h 37 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Jake Bugg au Hammersmith de Londres, en décembre. Photo AP/Joel Ryan

Jake Bugg au Hammersmith de Londres, en décembre 2013. Photo AP/Joel Ryan

MONTREAL – Le passage de Jake Bugg au festival Osheaga à l’été 2013 a été l’occasion de découvrir l’auteur-compositeur-interprète sur scène. Son retour au théâtre Virgin Mobile Corona en septembre a été la confirmation que le jeune homme natif de Nottingham n’était pas un feu de paille attisé par de bonnes critiques et la volatilité des réseaux sociaux.

À défaut de parler de consécration, le troisième spectacle offert par Bugg à Montréal en moins de six mois, dimanche soir, au Métropolis, aura mené à une certitude : pour paraphraser la phrase fétiche de la chanson de Neil Young Hey hey my my (into the black), Jake Bugg est là pour durer.

Plus »

American Idiot : une production dynamique qui fait écho au disque du même nom. Photo fournie par la production.

American Idiot : une production dynamique qui fait écho au disque du même nom. Photo fournie par la production.

Qui aurait cru, à sa parution en 2004, que American idiot, disque dont la trame narrative reposait sur un antihéros et dénonçait par la bande les politiques du président George W. Bush, obtiendrait un tel succès, au point de devenir une production musicale issue de Broadway qui allait être présentée au Québec en 2014? Peu de gens, en vérité.

Les compositions de cet album phare du trio américain Green Day figurent pourtant parmi les plus intéressantes jamais nées de la plume de Billie Joe Armstrong. Dix ans après sa parution, le paysage ayant changé, c’est finalement l’opéra punk du 21e siècle qui prend le dessus sur l’aspect politique, même si ce dernier n’est pas complètement évacué.

Plus »

Beyoncé a secoué l’industrie de la musique en mettant en marché un nouvel album de 14 chansons assorti de 17 vidéos sur la plateforme iTunes dans la nuit de jeudi à vendredi. Et ce, sans aucune forme de promotion préalable. Au-delà de l’indiscutable coup d’éclat, le procédé pourrait-il être un nouveau modèle de diffusion de la musique? Analyse.

Plus de 820 000 exemplaires numériques de Beyoncé ont été vendus en trois jours sur iTunes : 820 000! Un record pour la plateforme depuis sa création. L’opération est déjà couronnée de succès, d’autant plus qu’iTunes possède l’exclusivité de la distribution du disque d’ici jeudi soir. Le million d’unités sera franchi avant la mise en vente de l’album en format physique, vendredi.

Plus »

Arcade Fire lors de leur spectacle de lancement du disque Reflektor en octobre. Photo Presse Canadienne

Arcade Fire lors de leur spectacle de lancement du disque Reflektor en octobre. Photo Presse Canadienne

Noël, c’est le temps des Fêtes, des retrouvailles, de l’amour… et des cadeaux, société de consommation oblige. Si vous connaissez quelqu’un qui adore les spectacles, une paire de billets représente un beau présent de nos jours, surtout en raison du prix prohibitif de certaines représentations.

C’est dans cet état d’esprit que je vous propose cette liste de billets que l’on aimerait recevoir sous le sapin : des spectacles de musique (pop, rock, métal, jazz, musique classique), d’humour et de variétés qui valent le détour, tous présentés en 2014 au Québec et ailleurs au Canada. Et si vous n’avez personne à qui offrir des billets, faites-vous plaisir…

Plus »