Accueil

Patrick Carney, des Black Keys. Photo courtoisie Evenko/Patrick Beaudry

Patrick Carney, des Black Keys. Photo courtoisie Evenko/Patrick Beaudry

Épargné par les éléments durant le week-end, le Festival Osheaga s’est terminé avec force, dimanche soir, avec une prestation mordante du groupe américain The Black Keys dans le parc Jean-Drapeau, plein à craquer.

Avec un maximum d’entrées payantes (135 000), tout juste une heure de pluie le samedi, et une foule de prestations mémorables, les organisateurs du festival montréalais qui célébrait cette année son dixième anniversaire ne pouvaient espérer mieux.

Plus »

Florence Welsh, la tornade. Photo courtoisie evenko/Vanessa Leclair

Florence Welsh, la tornade. Photo courtoisie evenko/Vanessa Leclair

Le Festival Osheaga célèbre cette année son 10e anniversaire. Au menu durant trois jours : 119 groupes ou artistes en vedette sur l’une ou l’autre des six scènes réparties dans le parc Jean-Drapeau.

Comme d’habitude, une évidence saute aux yeux : on ne pourra tout voir. Pour cette première journée, on vous fait vivre le festival comme nous le voyons, nous, journalistes. Devant et derrière les scènes. Et ce, sans filtre. Suivez le guide.

Plus »

The Rolling Stones à Detroit la semaine dernière lors de la tournée Zip Code. Photo AP

The Rolling Stones à Detroit la semaine dernière lors de la tournée Zip Code. Photo AP

Cinquante-trois ans presque jour pour jour après leur premier spectacle le 12 juillet 1962 au Marquee Club, à Londres, les Rolling Stones prendront d’assaut les plaines d’Abraham au Festival d’été de Québec (FEQ), mercredi. Une carrière de 53 ans? Mick Jagger et Keith Richards n’y auraient pas cru en 1962. Selon les dires, le rock and roll ne devait être qu’un phénomène éphémère.

Ce qui soulève quand même une question en 2015 : ce spectacle des Rolling Stones pourrait-il être leur dernier? Il est tentant de citer un extrait tiré de la chanson The Last Time, succès de la première heure du groupe anglais : « Is It the last time? Maybe… I don’t know ». En effet, avec eux, peut-on présumer quoi que ce soit?

Plus »

Le Comiccon de Montréal (Photo : Ryan Remiorz / PC)

Si la tendance se maintient, plus de 60 000 personnes vont accourir au Palais des congrès de Montréal ce week-end pour la tenue du Comiccon, cette foire de culture populaire qui englobe collectionneurs d’illustrés, fanas de science-fiction, imitateurs de superhéros, chasseurs d’autographes de célébrités du cinéma et de la télévision et amateurs de jeux vidéo. Soixante mille! L’équivalent d’un stade olympique bien rempli.

Comment se fait-il qu’un événement qui n’était qu’un festival d’initiés il y a 10 ans encore attire désormais des foules équivalant à celles du Salon de l’auto? Et ce, au point de réserver tous les étages du Palais des congrès… Tout phénomène a une explication. Suivez-nous dans une galaxie très, très lointaine.

Plus »

Joss Stone: du talent et une voix phénoménale. Photo courtoisie FIJM/Victor Diaz Lamich

Joss Stone: du talent et une voix phénoménale. Photo courtoisie FIJM/Victor Diaz Lamich

Outre ses six séries consacrées aux diverses formes de jazz, le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) présente, cette année encore, une foule de spectacles pour les amateurs de pop, de rock, de blues, de country et de soul. Voici donc des suggestions d’événements en salle pour les amateurs de musique populaire.

Au fur et à mesure que le FIJM se déroulera, ces suggestions seront graduellement remplacées par les critiques desdits spectacles. Revenez-y donc. À vos marques, prêt, partez!

Plus »

Jacques Brel et le pianiste Gérard Jouannest accompagné de l'Orchestre Lamoureux en studio à Paris en février 1961
Jacques Brel et le pianiste Gérard Jouannest, accompagnés de l’Orchestre Lamoureux, en studio à Paris en février 1961

« Quand je suis venu la dernière fois avec Brel en février 1967, on m’a dit : ‘C’est la dernière fois que tu viens au Québec.’ Je suis revenu très souvent. » Celui qui raconte l’anecdote en souriant, c’est Gérard Jouannest, le conjoint et pianiste de Juliette Gréco, mais aussi l’ami, le pianiste et le compositeur de Jacques Brel.

Les titres de légende Ne me quitte pas, Madeleine, Bruxelles, Le tango funèbre, Mathilde, On n’oublie rien, La chanson des vieux amants, J’arrive et plusieurs autres ont été façonnés par le pianiste de formation classique, aussi doué sur les ivoires qu’il est discret dans la vie.

Plus »

Édith Piaf (Photo : AFP)

Édith Piaf (Photo : AFP)


Édith Piaf, dite la Môme, est née le 19 décembre 1915, il y a 100 ans cette année. Elle nous a quittés à l’automne de 1963, soit il y a plus d’un demi-siècle. Une éternité en soi. Pourtant, le mythe de la chanteuse est encore bien vivant, comme en font foi les relectures de son œuvre, les adaptations cinématographiques de sa vie et les incontournables hommages musicaux.

C’est l’objectif du spectacle Piaf a 100 ans. Vive la Môme! qui sera présenté lors des FrancoFolies de Montréal, le 17 juin, à la Maison symphonique, puis en tournée au Québec en novembre. Mais comment rendre justice, dans un spectacle hommage, à la voix la plus singulière et inimitable qui soit? En respectant l’esprit de la légende.

Plus »

The Edge et Bono, à Inglewood il y a quelques jours. Photo AP/Rich Fury

The Edge et Bono, à Inglewood il y a quelques jours. Photo AP/Rich Fury

Montréal – Le nouveau disque s’intitule Songs of Innocence. La tournée porte le nom d’iNNOCENCE + eXPERIENCE. En grosses lettres… C’est en définitive un concept entre la jeunesse et la sagesse que propose U2 avec sa tournée mondiale qui faisait escale vendredi au Centre Bell, pour le premier de quatre spectacles au Québec.

Il y a belle lurette que les quatre Irlandais ont perdu l’innocence de leur jeunesse, mais en raison de leur expérience, ils sont capables de la faire revivre à l’aide d’une production scénique qui fera époque.

Plus »

Loud Lary Aujst

Loud Lary Ajust

Loud Lary Ajust, un trio qui mélange français et anglais, ne verra pas son album Blue Volvo retenu dans la catégorie album hip-hop de l’année lors du prochain Gala de l’ADISQ, pas plus que dans la catégorie album anglophone de l’année d’ailleurs, a-t-on appris vendredi matin dans La Presse.

Une affaire de chiffres… Une histoire de langue… Une controverse (une autre)… Et la preuve que le son vibrant et actuel qui émane de la rue est toujours en mouvance, souvent trop rapide pour les galas, qui catégorisent la musique à des fins de remises de prix.

Plus »

Mononc' Serge : le retour du franc-tireur musical. Photo Myriam Francoeur

Mononc’ Serge : le retour du franc-tireur musical. (Photo : Myriam Francoeur)

Il ridiculise. Il se moque. Il égratigne. « Il », c’est Mononc’ Serge, un artiste qui n’a jamais eu la langue dans sa poche. La parution de son nouveau disque, la semaine prochaine, coïncide justement avec un retour à la chanson d’actualité.

Entre les titres qui reposent sur des faits de société ou des faits – très – divers, comme il le précise, celui qui se définit comme un caricaturiste musical accorde une large part de ce nouveau cru à ceux qui nous gouvernent, ici comme ailleurs. Politiciens, tous aux abris! Mononc’ Serge est de retour.

Plus »