Billets publiés le 13 novembre 2012

Le ministre des Finances du Québec, Nicolas Marceau, pourrait-il être tenté de reporter d’une année l’équilibre budgétaire? Pour l’instant, il est prévu que le prochain budget, celui du 20 novembre, sera celui du retour au déficit zéro. C’était l’engagement de Raymond Bachand. C’est celui aussi de Nicolas Marceau.

Compressions budgétaires au fédéral Mais, voilà, on apprend aujourd’hui que le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, reporte de 2015-2016 à 2016-2017 le retour à l’équilibre budgétaire. Les prix des ressources sont moins élevés que prévu et le gouvernement Harper doit revoir à la baisse ses prévisions de revenus.

Les dernières statistiques économiques confirment un ralentissement plus prononcé au Québec que dans l’ensemble du Canada. Déjà, Québec a indiqué que les dépenses plus élevées que prévu et les revenus moins forts qu’attendu ont créé un manque à gagner de 1,6 milliard de dollars pour l’exercice en cours, qui se terminera le 31 mars prochain.

Étant donné que la croissance plus faible de l’économie pousse Ottawa à reporter l’équilibre à plus tard, le gouvernement Marois ne serait-il pas avisé d’en faire autant, étant donné la hausse encore plus modérée du PIB québécois et des indicateurs qui sont déjà au rouge?

Est-ce que ce serait sensé de faire ça? Est-ce que ce serait responsable? Les agences de notation s’en inquiéteraient-elles? Les partis d’opposition l’accepteraient-ils?