Billets classés sous la catégorie « Politique »

En effet, le gouvernement québécois n’a pas conçu de mesures dans le Plan Nord garantissant que des entreprises telles que Rio Tinto Alcan consigneront ici et non dans des législations de complaisance les fruits de leurs activités chez nous.

L’organisation spontanée d’actions est probablement ce qui distinguera cette mobilisation de toutes les autres. Les jeunes n’attendent plus qu’une action soit organisée et convoquée par des organisations ou des leaders étudiants, ils le font par eux-mêmes.

J’aurais carrément mis à disposition des manifestants des aires de rassemblement « protégées », par exemple un grand parc comme celui du Mont-Royal où se tiennent les Tams-Tams.

Qu’est-ce qui a changé depuis la crise financière de 2008? Sommes-nous plus prudents? Avons-nous appris de nos bavures financières? Quelles leçons avons-nous tirées de la crise financière?

Notre mode de scrutin uninominal majoritaire à un tour est le système utilisé au Canada. A-t-on besoin d’une réforme du mode de scrutin? De nombreuses voix  le demandent. Est-ce qu’un tel changement favoriserait l’implication des citoyens? La table d’idées Les invités sont Jean-Philippe Massicotte, membre de Génération d’idées et détenteur d’une maîtrise en science politique, […]

Petit lexique des mode de scrutins

vendredi 18 mai 2012 à 20 h 33 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Pour vous aider à vous y retrouver dans les subtilités de chacun des modes de scrutin, en prévision de l’émission de ce soir sur la réforme du système électoral.

Avec les rumeurs d’élections au Québec, nous avons décidé de réfléchir, cette semaine à Génératrice, aux différents modes de scrutin qui permettraient d’assurer une meilleure représentativité des voix si jamais le gouvernement Charest déclenchait la campagne électorale. Alors que les Français viennent d’élire François Hollande, nous avons découvert une nouvelle forme de scrutin développée de […]

Cela forcerait la formation de coalitions au sein du Congrès, mais assurerait quand même le maintien des partis forts comme le démocrate ou le républicain.

Notre mode de scrutin permet-il de porter au pouvoir des élus qui représentent la volonté des électeurs du pays? Et si la réponse est non, que peut-on faire pour l’améliorer?