Billets classés sous la catégorie « Environnement »

Les citoyens peuvent débattre de différents types de projets relevant des compétences de la collectivité : projets d’aménagement urbain (franchissement de la Garonne, opérations urbaines), politiques sectorielles (assainissement de l’eau ou déchets, par exemple), projets stratégiques (Projet métropolitain, qui vise à définir les enjeux et les axes d’évolution de la ville à partir des propositions des citoyens, des partenaires et des collectivités).

Comment embellir le Québec?

lundi 18 juin 2012 à 14 h 35 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Qu’est-ce qui fait qu’une ville, un village ou un paysage est beau? La beauté est un concept subjectif; dans cet esprit, comment fait-on pour intégrer des notions de beauté lorsque vient le temps d’aménager des espaces publics ou de construire de nouveaux bâtiments. Est-ce possible? Quels sont les principaux défis que le Québec doit relever […]

Les hauts et les bas de Montréal

vendredi 15 juin 2012 à 16 h 08 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Le paysage, par définition, relève d’une association entre la nature et la culture. Montréal, avec ses 25 000 designers, est reconnue comme une ville UNESCO de design.

Inscrits au budget à la Ville de Lyon, 70 000 euros ont été accordés en frais de conception des jardins (de 4500 à 5500 euros par équipe de conception). Le Festival de jardins a été un instrument de sensibilisation initié parla Ville, en ce sens où, avec des moyens créatifs, celle-ci a pu reverdir une partie du domaine public et contribuer à promouvoir la place du piéton dans les quartiers.

Comment pouvons-nous embellir nos paysages? Comment nous assurer de la beauté de notre environnement physique aujourd’hui et demain? Pouvons-nous réparer les erreurs du passé?

À 2000 $ le billet d’avion jusqu’à Kuujjuaq, sans compter l’équipement nécessaire pour se rendre sur les lieux, un voyage au Nunavik peut facilement coûter 15 000 $ pour une semaine.

Le gouvernement Charest martèle que les communautés dans le Nord du Québec seront les premières à bénéficier du Plan Nord. Or, la ville de Fermont est sens dessus dessous depuis que les compagnies minières ArcelorMittal et Cliffs ont décidé d’agrandir leurs installations pour produire davantage de minerai de fer. À la mine de Mont-Wright, ArcelorMittal […]

Or, la ville de Fermont n’apparaît même pas sur les cartes officielles du projet d’Alderon. La compagnie n’a pas tenu compte des conséquences sur la ville, puisque celle-ci est située du côté du Québec.

« Le Plan Nord, ça me fait peu. C’est tellement flou, il nous manque des informations pour comprendre. » Tout comme Christelle Lebel, plusieurs Septiliens sont inquiets devant l’accumulation de projets d’envergure dans leur ville et des répercussions sur la qualité de l’air et de l’eau.

Huit municipalités ont déjà voté une résolution pour bannir l’uranium de leur territoire. La MRC de Minganie a aussi adopté une résolution pour interdire l’exploration et l’exploitation de l’uranium sur une bande de 50 kilomètres à partir du golfe du Saint-Laurent.