WebradiosÉcoutez nos
musiques des Fêtes

Billets classés sous « Films »

Léon fête Noël!

Léon fête Noël!

À l’approche des congés de la période des Fêtes, je me rappelle avec tendresse les nombreux bons moments passés dans ma jeunesse à me prélasser devant mes émissions spéciales de Noël. Je donnerais beaucoup pour retourner à cette merveilleuse période de mon enfance!

Grâce à la zone Jeunesse de Radio-Canada et à sa programmation spéciale à la télévision et en ligne, je pourrai revivre ces moments de pur bonheur très bientôt! Voici quelques-uns des rendez-vous à ne pas manquer…

Sur le web :

Regardez l’épisode Léon fête Noël !

Regardez le court métrage Alex et les fantômes, qui présente l’histoire d’un garçon passionné de hockey qui, avec son père, va à la rencontre des fantômes du Canadien, dont lui a tant parlé son papi.

Regardez l’émission spéciale de Noël d’Annie Brocoli chez les Minitomes.

À la télévision :

Un film jeunesse sera diffusé quotidiennement à la télévision de Radio-Canada et disponible sur le web par la suite.

  • Cendrillon à 9 h le 22 décembre
  • La belle au bois dormant à 9 h le 23 décembre
  • Le roi grenouille à 8 h le 24 décembre
  • Le vaillant petit tailleur à 8 h le 25 décembre
  • La princesse au petit pois à 8 h le 26 décembre
  • La gardeuse d’oies à 8 h le 27 décembre
  • Raiponce  à 8 h le 28 décembre
  • Blanche-Neige à 9 h le 29 décembre
  • Le chat botté à 9 h le 30 décembre

Toute l’équipe de la zone Jeunesse de Radio-Canada vous souhaite de passer de joyeuses Fêtes et de retrouver votre cœur d’enfant!

Un avant-goût des films pour tous

Jeudi 20 décembre 2012 à 9 h 50 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Les jeunes comme les plus vieux seront comblés par une grande variété de films offerts à notre programmation télé entre le 10 décembre et le 6 janvier 2013. C’est le temps de voir des films en primeur et de découvrir des films que vous n’avez jamais vus.

Regardez les bandes-annonces suivantes pour vous mettre l’eau à la bouche. Les plus jeunes seront enchantés avec :

Histoire de jouet 3
Voici le troisième volet des aventures de Buzz, Woody et leurs amis. Gagnant de deux Oscars et d’un Golden Globe, Histoire de jouets 3 raconte le départ du jeune Andy pour l’université. Oubliés derrière, ses jouets se retrouvent par erreur dans une boîte livrée à une garderie. Dans cet étrange endroit, les comparses n’ont d’autre choix que de s’adapter à cette nouvelle vie et faire face aux nouveaux dangers.

La dernière chanson
Bouleversée par le divorce de ses parents, Veronica passe l’été chez son père, sur l’île Tybee en Georgie. Sa rencontre avec Jonah, un écologiste travaillant sur l’île, lui fera revoir ses positions sur l’amour et sur sa relation avec son père. On retrouve au générique la jeune Miley Cyrus dans le rôle de Veronica.

Plus »

Les plus vieux seront comblés avec plusieurs films diffusés en primeur lors de notre programmation des Fêtes. Voici un aperçu, afin de vous donner envie de les regarder avec ceux que vous aimez.

L’arnacoeur
Nommé pour cinq Césars, L’arnacoeur raconte l’histoire d’Alex, briseur de cœurs professionnel, qui accepte de séduire Juliette, une jeune femme éprise de son fiancé, qui, lui, voudrait annuler leur mariage imminent. Avec Vanessa Paradis et Romain Duris.

Haut dans les airs
Nommé dans cinq catégories aux Oscars et gagnant du Golden Globe pour le meilleur scénario, Haut dans les airs, de Jason Reitman, nous fait suivre Ryan Bingham (George Clooney), consultant auprès des entreprises en difficulté. Même si son rôle est de faire part aux employés de leur licenciement, Ryan adore son travail et ses nombreux déplacements. Passant la majeure partie de sa vie dans les airs, il n’a ni maison ni relation. L’arrivée d’une jeune recrue (Anna Kendrick) l’amènera, pour un temps, à jeter un regard honnête sur sa vie et ses valeurs.

Plus »

Le film Histoire de jouets 3 (2010) (Photo : Walt Disney Pictures)

Philippe Rezzonico vous pose aujourd’hui la question suivante : qu’est-ce qu’un classique, qu’il soit issu du cinéma, de la musique ou de la littérature? Inutile d’aller voir la définition dans le dictionnaire. Elle serait probablement incomplète.

Très souvent, c’est le temps, et uniquement lui, qui confère à une œuvre son statut de classique. Mais parfois, une œuvre obtient le qualificatif dès sa création ou sa première diffusion. Allez donc savoir pourquoi…

Ce qui nous mène aux nouveaux classiques du temps des Fêtes. Comme les classiques d’antan, ils procurent un sentiment de bonheur et de réconfort. Ils ont beau être jeunes, on veut les revoir et les réentendre comme des œuvres qui marquent la mémoire de plusieurs générations. C’est d’autant plus vrai quand ils nous rappellent des souvenirs d’enfance que l’on pourra raviver au Cinéma des Fêtes à Radio-Canada.

Lire le billet de Philippe Rezzonico