WebradiosÉcoutez nos
musiques des Fêtes

Tous les billets publiés par Philippe Couture

À propos de Philippe Couture

Philippe Couture est édimestre à Radio-Canada mais également critique de théâtre au quotidien Le Devoir et à la revue de théâtre Jeu, où il tient également un blogue. Spectateur passionné de théâtre, il est aussi un lecteur attentif et curieux. Il a également publié dans les pages de l’hebdomadaireVoir Montréal et de la revue Liberté.

De gauche à droite et de haut en bas : Chantal Jolis, Jean-Guy Moreau, Dave Brubeck, Serge Grenier, Claude Miller et Etta James

« Il faut que tu m’expliques un peu mieux / Comment te dire adieu. » C’est ce que chantait Françoise Hardy en 1968, dans l’une des chansons qui ont fait sa renommée. À l’émission Bouillant de culture, Marie-Christine Trottier a trouvé la réponse à sa question : les adieux aux grands disparus de l’année se feront dans une émission spéciale en compagnie des chroniqueurs Michel Coulombe et André Ménard.

Etta James, Chantal Jolis, Serge Grenier, Claude Miller et Jean-Guy Moreau nous ont tous quittés en 2012. De grands noms qui, chacun à sa manière, ont marqué notre vie culturelle au cours des dernières décennies. Évidemment, ils ne sont pas les seuls. Cette émission souhaite rendre hommage à tous les artistes disparus qui ont fait de la culture québécoise un terreau si fertile.

Pour chaque grand disparu, l’animatrice et son équipe feront entendre des chansons, mais aussi des extraits d’archives ou d’œuvres qui leur sont rattachées. Musiciens, réalisateurs de cinéma, comédiens, artisans de la télévision, humoristes et écrivains seront honorés lors de cette émission spéciale qui sera assurément riche en émotions et en souvenirs heureux.

Syntonisez la Première Chaîne de Radio-Canada le samedi 29 décembre à 14 h.

Consultez le site de l’émission

 

Olivier Morin et Émilie Bibeau  | © Radio-Canada  / Philippe Couture

Olivier Morin et Émilie Bibeau | © Radio-Canada / Philippe Couture

« Il tombe partout une neige grise sur les forêts dévastées ». Ces mots du poète Jean-Paul Daoust, présage d’un monde en déclin, seront martelés haut et fort pendant le cabaret de fin du monde de Plus on est de fous, plus on lit!, animé par Marie-Louise Arsenault ce vendredi 21 décembre à 13 h sur les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada. Les Mayas ont prédit la déliquescence de toutes choses, et la folle équipe de notre émission ne veut pas rater le moment tant attendu de notre anéantissement collectif. Ce sera donc la fête dans le studio 17 : nous célébrerons la parole et l’écriture jusqu’à la pétaradante explosion finale. Notez que la fin du monde de Plus on est de fous, plus on lit sera également présentée en rediffusion à 20 h.

Autour de la table, les comédiens Fabien Cloutier, Émilie Bibeau, Olivier Morin, Francis Ducharme et Jocelyn Lebeau vous feront la lecture. Textes apocalyptiques de la Bible, extraits d’œuvres de Woody Allen et de Marie-Eve Gagnon et scènes épiques tirées du film Armaggedon : aucun moyen ne sera négligé pour se sentir pleinement vivant avant la grande destruction.

Car à quelques minutes de la disparition, il faut savoir « vivre à même le champagne de la vie ». C’est encore Jean-Paul Daoust qui le dit, quelques minutes après avoir savouré la prose exquise de Baudelaire dans le poème Enivrez-vous, tout en dansant sur la musique festive de Qualité Motel.

Alain Farah, fidèle collaborateur, sera là pour évoquer quelques œuvres à lire avant la fin du monde. C’est un rendez-vous incontournable, l’une des dernières activités à mettre à votre agenda avant de vous éteindre pour toujours.

Consultez le site web de l’émission