Blogue de Alain Crevier

Gazouillis papal

Mercredi 12 décembre 2012 à 16 h 05 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Eh oui! Depuis mercredi matin, 5 h 35, Benoît XVI gazouille. Le pape est maintenant sur Twitter.

Ma première réaction : Benoît XVI est l’antithèse de Twitter. Tenez, encore mardi, je lisais son plus récent motu proprio qui touche la charité catholique. Je m’y suis pris à deux fois. C’est que Benoît XVI est un homme de détails, de précision. Alors, je me suis dit, 140 caractères, ce n’est pas pour lui.

Au Vatican, au contraire, on s’enthousiasme. La plupart des versets de l’Évangile ne dépassent pas 140 caractères, fait-on remarquer. Twitter serait-il donc un formidable outil d’évangélisation?

De toute manière, en ce début de troisième millénaire, il faut faire court. Il faut faire preuve de concision. Aller droit au but. À l’essentiel. Oui… peut-être… pourquoi pas? C’est clair que ça va faire plaisir à beaucoup de gens. Bientôt un million de personnes suivront Benoît XVI sur Twitter. Succès assuré, je vous dis.

L’Église avait besoin de moderniser sa manière de communiquer avec le vaste monde qui carbure à Google, Facebook, Twitter, textos et autres. Et personne n’est dupe. On a compris que ce n’est pas Benoît XVI qui va gazouiller chaque jour. Alors, il n’y a pas de mal.

Je suis allé voir les messages du dalaï-lama. Hé! Cinq millions d’abonnés. Néanmoins, j’ai eu un petit, tout petit doute. Avec 140 caractères, est-ce que les tweets de Benoît XVI et du dalaï-lama ne risquent pas de devenir de jolies pensées du jour? Courtes, concises, jolies. De quoi bien démarrer votre journée!

Un peu court, non, pour la pensée des plus grands chefs spirituels de ce monde?

@pontifex_fr (pour les francophones). Je suis abonné. On verra.