Archives du collaborateur Martin Leclerc

À propos de Martin Leclerc

En tant que joueur, arbitre, dépisteur, entraîneur et journaliste, Martin Leclerc a appris à connaître et à apprécier le hockey sous toutes ses facettes. Affecté à la couverture du sport professionnel - et surtout du hockey - depuis plus de 20 ans, il a aussi développé un vaste réseau de contacts dans ce milieu. Plusieurs fois par semaine, il partage ses observations avec les lecteurs de Radio-Canada Sports sous forme de chroniques, de billets ou d'entrevues.

Claude Carrier a gagné le gros lot, comme dépisteur, en vantant les qualités de Martin Brodeur aux Devils en vue du repêchage de 1990, écrit Martin Leclerc dans sa chronique.

Selon notre chroniqueur Martin Leclerc, la « Coupe du monde » de la LNH sera une caisse enregistreuse déguisée en pseudo tournoi international de hockey.

Dans sa chronique, Martin Leclerc prend la défense du plan d’amélioration des terrains de baseball de Montréal par l’administration Coderre.

Comme l’explique Martin Leclerc, Brendan Gallagher peut se targuer d’être devenu l’un des joueurs les plus constants du Canadien de Montréal.

La LNH trop tolérante avec ses délinquants?

Mercredi 21 janvier 2015 à 13 h 46 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Il y a des brutes récidivistes dans la Ligue nationale de hockey qui ont blessé plusieurs joueurs talentueux. Notre chroniqueur Martin Leclerc se demande jusqu’à quand la LNH va tolérer de telles pratiques?

Comme l’explique Martin Leclerc, lorsqu’on compare les rendements des deux gardiens d’une même équipe, les choses deviennent souvent fort intéressantes.

Ne tirez pas sur Martin Brodeur!

Dimanche 18 janvier 2015 à 14 h 00 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Selon Martin Leclerc, la décision de Martin Brodeur de prolonger sa carrière une autre saison n’aura en rien diminué la grandeur de ses exploits.

Comme l’explique Martin Leclerc, si P.K. Subban sortait de sa torpeur hivernale, l’avantage numérique du Tricolore retrouverait vigueur et efficacité.

Dans sa chronique, Martin Leclerc soutient que les athlètes de la NCAA devraient toucher une partie des revenus faramineux générés par leurs exploits sur le terrain.

Dans sa chronique, Martin Leclerc prétend qu’Abby Wambach et Nadine Kessler font fausse route en insinuant que les joueuses font face à de la discrimination parce qu’elles disputeront la Coupe du monde au Canada sur une surface artificielle.