Billets classés sous « contacts politiques »

Contacts politiques à vendre?

vendredi 20 avril 2012 à 16 h 52 | | Pour me joindre

Pour me joindre

Twitter:

gravela_rc

Si vous avez vu notre émission cette semaine, vous vous posez sans doute de nombreuses questions sur notre sujet concernant le Plan Nord.

On y voit un homme d’affaires, Pierre Coulombe, filmé par des caméras cachées dans une chambre d’hôtel du centre-ville de Montréal, en train de discuter avec un autre homme de sa capacité d’obtenir de l’information prétendument privilégiée auprès de cabinets ministériels pour développer des projets dans le cadre du Plan Nord.

Il dit avoir ses entrées auprès du premier ministre Charest et du ministre délégué aux Mines, par l’entremise d’un de ses collaborateurs.

Il va même jusqu’à parler de la façon de récompenser les gens qui l’aident.

Finies les enveloppes brunes remplies d’argent. La mode est maintenant à la nomination de personnes gravitant autour de la politique à des conseils d’administration.

Une des questions que vous vous êtes posées sans doute est de savoir si cet homme a les moyens de ses ambitions.

Difficile à dire.

C’est une source confidentielle qui nous a mis sur la piste de Pierre Coulombe.

Cette source nous disait qu’il essayait d’attirer des investisseurs en leur promettant des informations privilégiées.

Et effectivement, dans les enregistrements, il en parle.

Peut-il tenir parole? Notre collaborateur qui le rencontrait à l’hôtel était à l’étape de devoir payer pour que leur relation d’affaires se poursuive.

Éthiquement, cela n’aurait pas pu se produire. Nous avons donc mis fin aux rencontres.

Ce que nous savons cependant, c’est que Pierre Coulombe connaît Jean Charest du temps où ce dernier était député à Ottawa.

Que les deux se sont vus occasionnellement entre cette période et aujourd’hui, selon M. Charest. Toujours, nous a-t-il dit dans un communiqué transmis par son porte-parole, dans des événements publics.

Nous savons aussi que M. Coulombe était un joueur important au sein du Parti conservateur de 2005 à 2008, comme organisateur en chef au Québec. Qu’il connaît beaucoup de monde dans le milieu politique.

Nous savons surtout qu’il a bel et bien rencontré un des plus proches collaborateurs du ministre délégué aux Mines, Pierre Gaudreault, lors de deux petits-déjeuners à Québec. Que la discussion a tourné autour de projets en marge du Plan Nord, sur la problématique du logement (hôtel ou autres).

Ce reportage a le mérite de montrer la mécanique qui permet à des gens issus du monde politique de se constituer des réseaux lorsqu’ils font des affaires.

La seule façon pour nous de savoir si Pierre Coulombe prétendait, auprès des hommes d’affaires, avoir des informations privilégiées à partir de ses contacts politiques était de faire appel à un collaborateur prétendant être à la tête d’un groupe d’investisseurs qui l’amènerait à se commettre. Et c’est ce qui est arrivé.

Tous les gens dont M. Coulombe parle dans les quatre rencontres qu’il a eues avec notre collaborateur ont nié lui avoir donné de l’information privilégiée. Le ministre Simard dit ne pas le connaître. M. Coulombe, que nous avons rencontré après coup, a affirmé avoir tout inventé durant ces entretiens pour tenter de conclure une transaction.

Dit-il la vérité? À vous de décider.

Fin de la saison d’Enquête

Nous avons conclu cette semaine la cinquième saison d’Enquête. Il y a cinq ans, lorsque nos patrons Alain Saulnier et Jean Pelletier ont décidé de mettre sur pied une émission entièrement consacrée à l’enquête journalistique, peu de gens y croyaient.

Je crois modestement que nous avons réussi à relever le défi et sommes devenus un facteur de changement au Québec.

Cela grâce surtout à une belle équipe d’artisans et d’artisanes (il y a plus de femmes que d’hommes à Enquête pour mon plus grand bonheur) engagés professionnellement dans la défense de l’intérêt public.

À l’automne prochain!